L’Ouzbékistan, une équipe en devenir du football asiatique (FIFA)
APS
SENEGAL-MONDE-FOOTBALL

L’Ouzbékistan, une équipe en devenir du football asiatique (FIFA)

Dakar, 21 mars (APS) – L’Ouzbékistan, l’adversaire du Sénégal ce vendredi en match amical international est une Nation en devenir dans le football mondial, selon la FIFA, qui évoque entre autres ses récents bons résultats dans les catégories de jeunes.
 
 
En février dernier, en Chine, l’Ouzbékistan a été sacré au Championnat U-23 de l’AFC (Confédération asiatique de football) à la surprise générale. 
 
"Certes, les Ouzbeks n’avaient encore jamais inscrit leur nom au palmarès de l’épreuve, mais on aurait tort de s’en tenir à ce seul élément. Au-delà de la victoire, c’est la manière qui force le respect. L’équipe entraînée par Ravshan Khaydarov a su faire preuve de panache à chacune de ses sorties, enchaînant au passage les excellents résultats", rappelle la FIFA sur son site officiel. 
 
"Emmené par le meilleur joueur du tournoi Odiljon Xamrobekov, l’Ouzbékistan a écrasé le Japon (4:0) en quart de finale, puis la République de Corée (4:1) au tour suivant. Lorsqu’il s’agit de faire la différence, cette équipe ne manque pas de ressources : pour preuve, dix joueurs différents ont trouvé le chemin des filets tout au long de la compétition", poursuit la FIFA. 
 
La sélection nationale appelée "les Loups Blancs" fait partie des équipes redoutées sur la scène asiatique même si elle n’a pas encore réussi à se qualifier en phase finale. 
 
Pour le Mondial 2018, les Ouzbéks sont sortis par les Guerriers Taeguk (République de Corée) et quatre ans auparavant, ils ont raté Brésil 2014 à cause de la même sélection par une mauvaise différence de buts. 
 
Ce qui donne de l’espoir dans le football ouzbek, ce sont les bons résultats enregistrés dans les plus petites catégories (U16, U17 et U20). 
 
L’Ouzbékistan a participé à deux phases finales de Coupe du monde des moins de 17 ans en 2011 et en 2013 mais aussi aux éditions de la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2013 et en 2015. 
 
D’ailleurs, en Nouvelle-Zélande, ils avaient été éliminés (0-1) par les Juniors dirigés par Joseph Koto en quart de finale de la Coupe du monde 2015. 
 
Vendredi, l’équipe senior tentera de se mesurer aux Lions avec le secret espoir de mesurer leur progression. En Asie, les cinq représentants à la Coupe du monde sont l’Arabie Saoudite, l’Australie, la Corée du Sud, l’Iran et le Japon. 
 
Le Sénégal qui envisage de jouer une autre rencontre de préparation contre la Corée du Sud, une autre Nation asiatique, partage le groupe H avec le Japon.

SD/ASB/OID