L’ombre de Bruno Metsu a plané sur la conférence de presse des Lions
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

L’ombre de Bruno Metsu a plané sur la conférence de presse des Lions

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Moscou, 18 juin (APS) - Bruno Metsu, l’ancien sélectionneur du Sénégal, décédé en octobre 2013 après avoir conduit les Lions à leur premier quart de finale de Coupe du monde pour une première participation, était l’absent le plus présent lors de la première conférence de presse de l’équipe du Sénégal ce lundi à Moscou.


"16 ans, je pense à notre Coupe du monde et j’ai une pensée pour Bruno Metsu qui a conduit cette génération", a déclaré le sélectionneur des Lions Aliou Cissé, capitaine de l’équipe nationale de football du Sénégal lors du Mondial 2002.
 
"C’est un honneur et un plaisir d’être présent ici en tant que technicien après avoir été à la place du capitaine’’, a rappelé le technicien sénégalais, qui semblait ému au moment de prononcer ces mots.
 
Bruno Metsu, après avoir qualifié les Lions à leur première phase finale de Coupe du monde, a réussi à les qualifier pour les quarts de finale de cette compétition. Une entrée fracassante notamment marquée par une victoire contre l’équipe nationale française, alors championne du monde en titre, lors du match d’ouverture.
 
S’il a eu une pensée pour Bruno Metsu et reste redevable à ce technicien, Aliou Cissé souligne qu’il a sa manière de gérer son équipe.
 
"Bruno Metsu avait sa manière de faire, son discours à lui, moi j’ai le mien", a insisté Aliou Cissé, qui a remplacé Alain Giresse à la tête des Lions en 2015.
 
Le sélectionneur des Lions, qui se dit gêné que sa couleur de peau soit évoquée à ce niveau, fait savoir que l’Afrique regorge d’entraîneurs de talent.
 
"Dans tous les grands clubs du monde, il y a des joueurs africains, il est temps qu’on puisse faire confiance aux techniciens africains qui ont des qualités certaines", a rappelé l’ancien capitaine des Lions.
 
"Je représente cette nouvelle génération avec les Florent Ibenge (RD Congo) qui mérite" confiance, a-t-il rappelé, soulignant que les questions de race et de couleur de peau sont gênantes.
 
Le Sénégal va démarrer sa Coupe du monde par une rencontre contre la Pologne, au Spartak stadium de Moscou, à partir de 15h GMT, soit 18h locales.
 
SD/BK