L’élimination de MPC
APS
SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL-PERSPECTIVE

L’élimination de MPC "nous prive d’une compétition qui fait grandir" (Salim Ndao)

Dakar, 22 fév (APS) – L’élimination précoce de Mbour PC de la Coupe de la CAF par la RS Berkane du Maroc (1-2 et 1-1), ce mercredi, va priver "les joueurs d’une compétition qui aide à grandir", a regretté son milieu de terrain, Salim Ndao.
 
"C’est vraiment dommage de se faire éliminer par une équipe qui ne nous était pas supérieure", a-t-il commenté, estimant que le plus dur est que ses coéquipiers perdent la possibilité de se jauger contre les meilleurs.
 
"Un footballeur local a besoin de ce genre de rencontres pour se mesurer et avoir une idée sur son niveau", a expliqué le milieu de terrain relayeur, mercredi, à la fin de la rencontre de Coupe de la CAF, qui s’est soldée par un nul 1-1.
 
Ancien international junior et olympique, Salim Ndao qui a été formé à Diambars, a rejoint le vainqueur de la Coupe du Sénégal en début de saison.
 
"Comme tous les joueurs locaux, nous avons des ambitions de jouer contre les meilleurs pour élever notre niveau de jeu et progresser", a relevé l’ancien pensionnaire de Diambars, informant que l’objectif est d’aller jouer dans les ligues les plus relevées.
 
"C’est vraiment dommage. Maintenant, il faut se servir de ce genre de rencontres pour aller chercher quelque chose dans les compétitions locales", a ajouté le milieu de terrain relayeur.
 
L’équipe de Mbour PC a tenu la qualification jusqu’à la 65-ème minute, moment où le buteur marocain Ayoub El Kaabi a égalisé pour la RS Berkane. Salim Ndao estime que ses coéquipiers et lui-même "ont tâté du doigt les exigences du haut niveau".
 
"On a compris qu’à ce niveau de la compétition, il faut toujours garder la sérénité et être juste dans ses passes et ses prises de balles", a dit le footballeur.

SD/ASB/ASG