L’Egypte rit avec Salah, grimace avec Elneny
APS
AFRIQUE-ANGLETERRE-FOOTBALL

L’Egypte rit avec Salah, grimace avec Elneny


Dakar, 23 avr (APS) - Le football égyptien, de retour au premier plan via une qualification à la Coupe du monde après une éclipse de 28 ans, a applaudi dimanche la consécration de son attaquant Mohamed Salah, désigné par ses pairs meilleur joueur de l’année en Angleterre.

Une annonce venue contrebalancer un peu plutôt d’autres informations plutôt contrariantes faisant état de la blessure du milieu de terrain égyptien d’Arsenal de Mohamed Elneny.

 
Auteur de 31 buts cette saison, Salah, l’attaquant égyptien de Liverpool, élu meilleur footballeur de l’année en 2018, a ajouté une nouvelle ligne à son palmarès avec cette distinction de l’Association des joueurs professionnels anglais (PFA).
 
L’Egyptien a devancé le Belge Kevin De Bruyne (Manchester City), nouvellement champion d’Angleterre avec son club Manchester City, et l’attaquant anglais Harry Kane (Tottenham). 
 
Mohamed Salah, qui jouera ce mardi la demi-finale aller de la Ligue des champions contre l’AS Roma (Italie), succède au Français NGolo Kanté, qui avait remporté le titre avec Chelsea la saison passée.
 
De son côté, l’attaquant de Manchester City Leroy Sané (22 ans) a été élu meilleur jeune footballeur de la saison. 
 
Cette nouvelle tombée en fin de journée a apporté un rayon de soleil au monde du football égyptien, sonné par la blessure de son milieu de terrain Mohamed Elneny, qui joue avec les Gunners d’Arsenal.
 
Ce dimanche, contre West Ham, en Premier League, Elneny est sorti sur civière en raison d’une blessure à la cheville. L’Egyptien est incertain pour la demi-finale de la Ligue Europa contre l’Atlético de Madrid ce jeudi.
 
Les Pharaons d’Egypte et leur sélectionneur, l’Argentin Hector Cuper, vont assurément scruter les nouvelles en provenance de Londres, en perspective de la Coupe du monde (14 juin au 15 juillet).
 
L’Egypte qui jouera dans le groupe du pays organisateur, la Russie, aura comme autres adversaires l’Uruguay et l’Arabie Saoudite.
 
La situation est d’autant plus délicate que quelques semaines auparavant, les Pharaons avaient perdu sur blessure leur gardien titulaire, Ahmed El Shenawy (Zamalek), lors d’un match du championnat égyptien.
 
Finaliste de la CAN 2017, l’Egypte doit encore compter sur son portier vétéran, Essam El Hadary (45 ans), qui évolue en Arabie Saoudite (Al Taawoon) et qui a joué quasiment toutes les rencontres après la blessure en pleine compétition du même El Shenawy.
 
SD /BK