La FIFPro suspend l’Association des footballeurs ivoiriens (communiqué)
APS
SENEGAL-COTEDIVOIRE- FOOTBALL

La FIFPro suspend l’Association des footballeurs ivoiriens (communiqué)

Dakar, 23 juil (APS) – La Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro) a annoncé jeudi avoir suspendu l’Association des footballeurs ivoiriens (AFI), lui reprochant d’avoir parrainé un candidat autre que son vice-président, Didier Drogba, qui a demandé le parrainage de ses pairs pour sa candidature à la présidence du football du pays.
 
‘’A la suite de la décision du board (l’organe exécutif) de l’Association des footballeurs ivoiriens en date du 13 juillet 2020, relative au parrainage d’un candidat à l’élection du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), nous, Philippe Piat, président de la FIFPro, et Jonas Baer-Hoffmann, secrétaire général de la FIFPro, prononçons la suspension de l’Association des footballeurs ivoiriens avec effet immédiat’’, annonce l’instance internationale dans un communiqué. 
 
‘’Cette intervention exceptionnelle de la FIFPro, prévue à l’article 15.3 de nos statuts, est une réponse au cas d’extrême urgence engendrée par votre décision’’, écrivent MM. Piat et Baer-Hoffmann.
 
Ils estiment que la décision de l’AFI est ‘’susceptible d’impacter négativement, en Côte d’Ivoire et au-delà, la défense des footballeurs, objectif prioritaire de la FIFPro et de ses membres’’.
 
Philippe Piat et Jonas Baer-Hoffmann rappellent que ‘’les associations et syndicats membres de la FIFPro sont au service des footballeurs et portent leurs demandes ou revendications’’.
 
‘’Votre décision témoigne d’un oubli flagrant de cette obligation et d’une absence totale de considération envers vos adhérents’’, ont-ils encore écrit à l’attention des dirigeants de l’AFI.
 
Il est reproché à l’AFI, dirigée par Cyrille Domoraud, d’avoir parrainé la candidature d’Idriss Yacine Diallo, selon la FIFPro. 
 
Elle estime aussi que l’Association des footballeurs ivoiriens a enfreint d’autres règlements. ‘’Aucune assemblée générale de l’AFI ne s’est tenue depuis le 30 décembre 2017. Or, conformément aux articles 18 des statuts de l’AFI, 15 et 17 de son règlement intérieur, l’assemblée générale constitue l’organe suprême de l’organisation et est constituée de joueurs en activité, elle représente tous les joueurs professionnels et doit se tenir [au moins] une fois par an, sur convocation du comité directeur, et en particulier de son président’’, ajoute le communiqué.
 
La suspension prononcée signifie que l’AFI perd immédiatement tous ses droits de membre de la FIFPro, notamment ses droits aux revenus, ainsi que tout mandat de représentation au sein des organes de l’instance et/ou de ses démembrements, précisent Philippe Piat et Jonas Baer-Hoffmann.
 
Didier Drogba est l’un des trois candidats à l’élection du président de la Fédération ivoirienne de football, prévue en septembre prochain. 
 
Pour être recevable, chaque candidature doit obtenir les parrainages des clubs et des groupements associés, dont l’AFI.

SD/ESF/ASG