’’L’arbitrage africain est une honte’’ (président FBF)
APS
AFRIQUE-FOOTBALL

’’L’arbitrage africain est une honte’’ (président FBF)

De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo

Rabat, 19 juil (APS) - Le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Sita Sangharé, a appelé mercredi à un changement au niveau de l’arbitrage en Afrique, qualifiant de ’’véritable honte’’ ce qui se passe dans ce domaine sur le continent.
 
"C’est une véritable honte ce qui se passe dans l’arbitrage africain", a-t-il dit au cours de la cérémonie de restitution des recommandations du groupe de travail sur l’arbitrage, mercredi à Rabat, dans le cadre de la deuxième journée d’un symposium organisé par la Confédération africaine de football (CAF).
 
Le président de la FBF a dit avoir "l’impression que les arbitres qui faussent les résultats des matchs, font tout pour se faire corrompre".
 
"D’ailleurs, ajoute Sita Sangharé, quand ils viennent siffler chez vous, ils vous amènent des factures plus élevées que les indemnités qu’on leur doit".
 
Les Etalons du Burkina Faso sont les prochains adversaires (août et septembre) des Lions pour les 3-ème et 4-ème journées des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.
 
Parmi les recommandations du groupe de travail, figure la prise en charge directe des arbitres par la CAF pour limiter les liens entre ces derniers et les Fédérations nationales.
 
SD/BK