L’aire de jeu de Tananarive
APS
SENEGAL-MADAGASCAR-FOOTBALL

L’aire de jeu de Tananarive "très moyen" (sélectionneur des Baréas)

Dakar, 30 août (APS) - Le match Madagascar-Sénégal du 9 septembre prochain se jouera sur une pelouse dont la qualité laisse à désirer, a reconnu le sélectionneur des Baréas, Nicolas Dupuis, confirmant les craintes exprimées à ce sujet par le staff sénégalais.
 
"Sur l’état de la pelouse, même si les gens ont fait le maximum, ça reste moyen et ça risque de pénaliser le jeu, alors on pense que ça va pénaliser le Sénégal", a commenté le technicien français dans un entretien paru dans l’édition de jeudi du quotidien privé sénégalais "Record".
 
Le sélectionneur des Lions Aliou Cissé a rappelé lors de sa dernière conférence de presse que cette pelouse avait joué des tours à son équipe en novembre 2015, lors de la manche aller du deuxième tour des éliminatoires du Mondial 2018 contre les Baréas. 
 
Le Sénégal avait été contraint au nul 2-2, après avoir été menée 0-2.
 
Dans l’entendement du sélectionneur des Baréas, c’est aux Lions de prendre le jeu à leur compte dans un stade qui peut contenir jusqu’à 35.000 spectateurs, public sur lequel les Baréas peuvent compter, dans l’optique d’un partage des points, a ajouté Nicolas Dupuis.
 
Les Baréas misent sur un partage des points comme lors du second tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les Baréas avaient contraint les Lions à domicile avant de chuter lourdement à Dakar (0-3) lors de la manche retour.
 
Le technicien français rappelle toutefois que pour cette fois-ci, les Lions feront face à une équipe différente qui ne comptait à l’époque que ’’cinq voire six expatriés".
 
"Aujourd’hui, j’ai une équipe totalement différente avec une autre façon de faire et autre façon d’évoluer avec plus de professionnalisme", a-t-il fait valoir.
 
L’équipe du Madagascar a remporté son premier match 3-1 contre le Soudan, le Sénégal venant à bout de la Guinée Equatoriale 3-0 à domicile.
 
SD/BK