Kara Mbodji, défenseur des Lions : ’’Nous serons prêts le moment venu’’
APS
SENEGAL-SPORTS-CAN-ASSURANCES

Kara Mbodji, défenseur des Lions : ’’Nous serons prêts le moment venu’’

Mbour, 29 déc (APS) - L’équipe nationale de football va faire son possible pour répondre présente au rendez-vous de la CAN 2017 (14 janvier-5 février), a promis le défenseur des Lions, Kara Mbodj.
 
"On est conscient de notre devoir et à chaque match, on mouillera le maillot pour montrer qu’on est de véritables lions. La moitié de l’équipe a joué les éliminatoires et nous en avons beaucoup appris. Ça ne va pas être facile du tout, mais on va se préparer pour être prêt le moment venu", a-t-il déclaré.
 
"La confiance que nous accordent les sénégalais nous va droit au cœur, parce qu’il n’est pas donné à n’importe qui d’avoir l’opportunité de porter le maillot national. On va y aller pour défendre les couleurs nationales", a-t-il dit dans un entretien avec des journalistes, mercredi, à Mbour.
 
Selon le sociétaire d’Anderlecht, un club de l’élite belge, l’objectif premier des Lions c’est de se qualifier pour le second tour, pour faire oublier le fait que "depuis maintenant plusieurs CAN’’, le Sénégal n’a pas dépassé le cap du premier tour.
 
Il souligne toutefois que le Sénégal, "comme toute équipe qui va à cette compétition", va "essayer de gagner le trophée". "Je n’irai pas jusqu’à dire que nous allons gagner la coupe, mais l’objectif c’est de franchir les quarts de finale et d’aller le plus loin possible", a indiqué Kara Mbodji.
 
La Côte d’Ivoire, le champion en titre, le Ghana, l’Algérie et "bien d’autres" équipes demeurent les favoris du tournoi, mais "nous allons jouer nos cartes", a relevé Kara Mbodj.
 
Interpellé sur la décision de son coéquipier en équipe nationale, Lamine Sané, de ne pas donner suite à une éventuelle convocation, Kara Mbodj s’est refusé à tout commentaire.
 
"C’est quelqu’un que je respecte, a-t-il déclaré au sujet de Sané, le coach avait fait son choix sur lui, ce qui s’est passé est passé, je ne vais pas faire de commentaire sur cette affaire, parce que je ne connais pas les motivations de son désistement".


ADE/BK