Jules Bocandé, le meilleur coup du FC Metz selon Carlo Molinari (média)
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Jules Bocandé, le meilleur coup du FC Metz selon Carlo Molinari (média)

Dakar, 21 juin (APS) – Dakar, 21 juin (APS) – L’ancien président des Grenats (1967-2009), Carlo Molinari, a déclaré que le transfert en 1984 de l’ancien capitaine des Lions du Sénégal, Jules Bocandé, de Seraing (Belgique) au FC Metz (France) était une excellente affaire sur le plan financier et le coup dont il s’est senti le plus fier.

"Jules Bocandé. Une plus value exceptionnelle. Il était à Seraing en Belgique. Je l’avais acheté 900.000 francs et l’a revendu au PSG 10 millions et des poussières", a rappelé l’ancien président, interrogé par l’Equipe.

Décédé en 2012, Jules Bocandé a marqué l’histoire du FC Metz où il est devenu meilleur buteur du championnat de France de division 1, avec 23 buts en 1986.

Sur ce transfert, Molinari qui a passé le relais à l’actuel président Bernard Serin, rappelle que Jules Bocandé "n’était pas connu à l’époque".

"J’étais un des seuls à avoir la télévision belge et je le voyais tout le temps marquer ! On a eu aussi la chance que Seraing dépose le bilan. C’est le liquidateur qui vendait et il était pressé. Comme j’étais en vacances à Ajaccio et qu’il n’y avait pas d’agent à l’époque, j’ai mandaté un ami journaliste luxembourgeois", se souvient le président Molinari.

"Et en plus d’être une belle affaire financière, le transfert de Bocandé de Seraing à Metz était aussi une belle affaire sportivement, il nous en a claqué des buts pendant 2 ans (36 buts en 70 matchs toutes compétitions confondues entre 1984 et 1986)", rapporte l’Equipe, citant Molinari.

Jules Bocandé faisait partie de l’équipe messine qui avait réussi la plus belle remontada de l’histoire de ce club en Coupe des Coupes, en 1984. Battu à domicile 2-4, le FC Metz est allé gagner au Nou Camp contre le FC Barcelone 4-1 pour se qualifier au prochain tour de cette compétition.

En plus d’être le meilleur coup financier du FC Metz dirigé par Carlo Molinari, Bocandé est resté très proche de l’emblématique président du club français, puisqu’il est allé se soigner en France, après avoir été victime d’un AVC qui l’avait handicapé pendant plusieurs mois.

Et c’est à Metz, au côté de son ancien président, qu’il est décédé le 7 mai 2012.

C’est Carlo Molinari qui a paraphé le premier contrat de partenariat entre le FC Metz et Génération Foot qui permet à des jeunes pépites de grandir dans le monde professionnel et de continuer la saga sénégalaise chez les Grenats.

SD/ASG/ASB