Jacques Anouma et ses deux concurrents ouest-africains pour le maintien de la périodicité de la CAN
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-AGENDA

Jacques Anouma et ses deux concurrents ouest-africains pour le maintien de la périodicité de la CAN

Nouakchott, 19 fév (APS) - Les trois candidats ouest-africains à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF) sont pour le maintien de la périodicité actuelle de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) seniors qui se tient de tous les deux ans.
 
 
Après le Sénégalais Augustin Senghor, le Mauritanien Ahmed Yahya, l’Ivoirien Jacques Anouma a plaidé le statu quo, ce vendredi lors de la présentation de son programme.
 
"Mon choix, c’est une Coupe d’Afrique des nations tous les deux ans", a indiqué le président Anouma, précisant toutefois que sa position n’est pas figée.
 
La périodicité de la CAN, compétition phare du football africain, revient souvent dans les débats notamment auprès des clubs européens employeurs des internationaux africains, principalement depuis l’intérêt porté au débat par le président de la Fifa, Gianni Infantino.
 
S’exprimant lors d’un séminaire à Rabat (Maroc), en février 2020, le président Infantino avait émis le souhait de voir la CAN se jouer désormais tous les quatre ans et non plus tous les deux ans "pour la rendre plus commercialement viable et attrayante".
 
Interrogé sur ses relations avec ses deux concurrents ouest-africains, le président Anouma a indiqué que les discussions se poursuivent entre candidats pour une candidature unique.
 
"Les négociations continuent avec les candidats de la sous-région. Elles ne seront pas faciles, je parle avec eux, j’ai parlé avec Senghor et Ahmed (Yahya) qui m’a d’ailleurs invité à la finale du tournoi U20 et ça me va droit au cœur", a dit l’ancien président de la FIF.
 
Avant de rejoindre la Mauritanie où se jouera la finale de la CAN U20 le 6 mars, le président Anouma a annoncé qu’il va effectuer une visite au Sénégal ce samedi.
 
Outre ces trois candidats, Ahmad Ahmad, candidat à sa propre succession, et le président des Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), Patrice Motsepe, aspirent également à diriger la CAF.
 
L’élection à la présidence de la CAF aura lieu le 12 mars à Rabat (Maroc).

SD/ASG/BK