Il y aura concurrence entre Keita Baldé et Ismaïla Sarr
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

Il y aura concurrence entre Keita Baldé et Ismaïla Sarr

Dakar, 13 jan (APS) – Dépassé en sélection par Ismaïla Sarr (Watford, Angleterre), l’attaquant de l’AS Monaco (élite française), Keita Baldé réussit un retour en forme en club qui peut l’aider à concurrencer l’ancien pensionnaire de Génération Foot.

A la CAN 2019, il y a eu peu de débat lorsque le sélectionneur national, Aliou Cissé a confié un des postes d’attaquants excentrés à Ismaila Sarr qui était encore sociétaire de Rennes (France).

Alors que Sarr avait fini de faire l’unanimité en Ligue 1 française, Keita Baldé prêtait par l’AS Monaco à l’Inter Milan (Italie), peinait à devenir titulaire.

Au finish, l’ancien attaquant de la Lazio de Rome perçu comme une des recrues phares des Lions du Sénégal, de se contenter de places de second.

Comme lors du premier match du Sénégal contre la Tanzanie (2-0) à cette Coupe d’Afrique des nations quand il a remplacé Sadio Mané suspendu.

Mais depuis quelques semaines, l’ancien pensionnaire de la Masia, l’académie du FC Barcelone, semble avoir repris du poil de la bête jusqu’à devenir un titulaire indiscutable dans l’attaque de Monaco.

Dimanche, en plus d’être passeur décisif sur le 2-ème but monégasque, il a donné du fil à retordre à la meilleure équipe française ces dernières années, le Paris-Saint-Germain.

Il est vrai qu’en Angleterre, au même moment, Ismaila Sarr qui avait débuté timidement la saison, est devenu aussi une pièce maîtresse dans le dispositif de Watford qui, dimanche dernier, est devenu non relégable.

Pour ce match contre Bournemouth (22-ème journée), Sarr a donné le ballon de l’ouverture du score avant de devenir l’avant dernier passeur sur le second but de son équipe finalement victorieuse 3-0.

En attendant le mois de mars pour les éliminatoires de la coupe du monde 2022, zone Afrique, les deux attaquants internationaux sont lancés dans une course poursuite qui ne pourrait qu’être bénéfique aux Lions.

Le 21 janvier au Caire (Egypte), les Lions connaîtront leurs adversaires de groupe des éliminatoires de la prochaine coupe du monde.

SD/OID