Idrissa Gana Gueye espère voir ‘’revenir le PSG ou un autre grand club européen’’ en juin
APS
SENEGAL-ANGLETERRE-FOOTBALL

Idrissa Gana Gueye espère voir ‘’revenir le PSG ou un autre grand club européen’’ en juin

Dakar, 16 fév (APS) – Idriss Gana Gueye, le milieu de terrain d’Everton (Angleterre), dont le transfert vers le Paris-Saint-Germain (France) a avorté lors du dernier marché hivernal, espère susciter l’intérêt d’un autre grand européen, pour franchir un nouveau palier.
 
‘’J’espère si le PSG revient ou un autre grand club européen 
qui me permette de passer dans une autre dimension’’, a-t-il dit dans un entretien paru dans le quotidien sportif français l’Equipe, de ce samedi.
 
Le milieu de terrain de 29 ans a été recalé en janvier 
dernier par son club Everton alors que le PSG avait fait une offre de 30 millions d’euros, environ quatre fois son prix d’achat à Aston Villa. 
 
‘’Ce n’est peut-être pas fini avec Paris’’, espére-t-il, soulignant être conscient de l’intérêt qu’il suscite pour ce genre de clubs.
 
‘’J’ai été honoré que le PSG s’intéresse à moi, je suis prêt à franchir un dernier cap pour rejoindre un top club européen’’, a-t-il insisté.
 
Sous contrat avec Everton jusqu’en 2022, l’ancien pensionnaire de Diambars qui, se dit très déçu de ne pas pouvoir s’aligner pour le PSG, informe n’avoir jamais eu autant d’appels que lors des négociations entre les deux parties.
 
‘’Je n’ai jamais eu autant d’appels, de messages, même des 
gens que je ne connaissais sur les réseaux sociaux qu’en janvier’’, a-t-il révélé.

‘’Mon meilleur ami était chez ma mère à attendre au Sénégal. 
Quand il a su que ça ne s’était pas fait, il a pleuré toute la soirée du 31 janvier…’’, se désole-t-il.
 
‘’Quand je suis rentré récemment en France, les gens me 
reconnaissaient plus qu’avant. Même le douanier à l’aéroport m’a demandé pourquoi ça ne s’était pas fait’’, renseigne le milieu de terrain international de 29 ans.
 
S’il joue au même poste que l’international français, Ngolo Kanté, Gueye rappelle que son modèle, c’est le Parisien Lassana Diarra.
 

SD/MD