Ibrahima Niane construit son ascension
APS
SENEGAL-FRANCE-FOOTBALL

Ibrahima Niane construit son ascension


Dakar, 27 sept (APS) – Agé de 21 ans, l’attaquant sénégalais du FC Metz (élite française), Ibrahima Niane a marqué ce samedi contre Marseille (1-1) son 3-ème but en cinq matchs, en ce début de saison 2020-2021.


L’ancien pensionnaire de Génération Foot a égalé le nombre de buts marqués la saison dernière sous les mêmes couleurs.


Arrivé en 2017 au FC Metz, Niane continue ainsi son apprentissage et samedi, à l’image de son but, il s’est élevé très haut dans la hiérarchie des attaquants de la Ligue 1 française.


D’ailleurs, ce but est tout un symbole pour l’ancien attaquant de l’équipe nationale U20 (finaliste de la CAN de la catégorie).

Il l’a inscrit contre Steve Mandanda, l’un des gardiens de but de l’équipe de France et dans l’un des stades mythiques du football français, le stade Vélodrome de Marseille.


Avec un doublé contre Reims (2-1), Ibrahima Niane commence à donner raison à ses dirigeants qui l’ont placé comme tête de gondole de l’attaque du FC Metz qui a décidé de se passer de son compatriote, Habib Diallo pour engranger des dividendes à investir dans le club.


Meilleur buteur messin la saison dernière avec 12 réalisations, Diallo a été mis sur la liste des transferts pour que son jeune compatriote puisse occuper l’espace laissé vacant et s’émanciper de sa tutelle.


Malgré la présence de ce dernier, Ibrahima Niane qui a connu des débuts difficiles en restant muet lors des trois premiers matchs, est resté droit dans ses crampons.


Lors de la 4-ème journée en Ligue 1 française, il est allé de son premier doublé (2-1) contre Reims, permettant ainsi à son équipe de gagner son premier match de la saison et de marquer ses premiers buts.


Samedi pour la 5-ème journée, le FC Metz faisait face à l’OM, l’un des gros bras du football français. Mais le jeune attaquant était loin d’être inhibé.


Meilleur buteur au Sénégal en 2017 avec 19 réalisations en 18 rencontres, Niane a harcelé la défense marseillaise jusqu’à cette 71-ème minute où à la réception d’un centre, il est monté très haut pour battre le gardien international français, Mandanda.


Mais en dépit de son but, il a marqué sa frustration comme ses coéquipiers au vu du scénario de la rencontre quand son équipe a été incapable de conserver son avance dans les ultimes secondes de la partie.


Aux questions des journalistes, il l’a joué modeste évoquant sa volonté de travailler encore pour marcher sur les traces de ses prédécesseurs à Génération Foot et au FC Metz, Habib Diallo et Sadio Mané (Liverpool, Angleterre).


’’Ce sont des modèles pour moi et je sais le grand chemin qui me reste à prendre’’, a dit le natif de Mbour informant que Sadio Mané, le Ballon d’or africain 2019, est de toute façon un modèle pour tous les footballeurs africains.


SD/OID