Habib Guèye : ‘’Le championnat norvégien est une école de vie’’
APS
SENEGAL-NORVEGE-FOOTBALL

Habib Guèye : ‘’Le championnat norvégien est une école de vie’’

Dakar, 3 déc (APS) – Le championnat norvégien "est une école de la vie et un grand champ d’apprentissage pour un jeune footballeur en quête d’un tremplin", a expliqué, dans un entretien téléphonique avec l’APS, l’ancien attaquant de l’équipe nationale des moins de 20 ans, Habib Guèye, finaliste de la CAN de cette catégorie en 2017.
 
"C’est un football technique, physique et très tactique", a constaté l’ancien pensionnaire de l’AF Darou Salam (Division régionale) des HLM Grand-Yoff, jugeant le rythme du football norvégien "très soutenu" pour un joueur arrivé du Sénégal.
 
"Quand on réussit à s’adapter à cet environnement, on peut
réussir partout", pense le jeune attaquant d’Aalesund (D2 norvégienne), qui a grandi aux Parcelles Assainies, à Dakar.
 
Le footballeur qui arrive en Norvège doit, en plus de l’adaptation au football de ce pays, "faire beaucoup d’efforts" pour y vivre, ajoute-t-il, rappelant que les Norvégiens ne parlent que leur langue et l’anglais, que de nombreux Sénégalais ne parlent pas.
 
Habib Guèye salue la décision des dirigeants de son club de le confier à une famille norvégienne, pour qu’il puisse parfaire sa communication.
 
"En plus d’un professeur d’anglais, j’ai été confié à une famille norvégienne pour parfaire mon anglais et apprendre à faire la cuisine", dit-il, rappelant qu’il ne savait même pas cuire un œuf avant son arrivée dans ce pays d’Europe du Nord.
 
"Actuellement, je fais ma propre cuisine. Même si je ne suis pas encore un chef, j’arrive à manger quasiment tout ce que je veux", poursuit Guèye. Il dit se débrouiller en anglais.
 
Habib Guèye jouera mercredi le barrage aller pour la montée en Ligue 1 norvégienne, contre l’équipe de Stabaek, classée 14ème du championnat d’élite de la Norvège.
 
"C’est difficile [de vivre en Norvège], surtout, maintenant, avec le froid glacial. Mais mon objectif est de jouer deux ans dans ce championnat avant de viser des ligues plus cotées", affirme le footballeur sénégalais, rappelant avoir signé un contrat de quatre ans avec Aalesund, un ancien club de l’élite norvégienne.
 
"Nous sommes bien pris en charge et je pense avoir réussi à les convaincre, puisque les dirigeants de club travaillent sur un partenariat avec l’AF Darou Salam", poursuit-il, parlant des dirigeants de son ancien club dakarois.
 
En Norvège, Habib Guèye veut être un ambassadeur du football sénégalais en général, et de l’AF Darou Salam surtout.
 
"Pour le moment, ça se passe plutôt bien", assure le jeune footballeur, qui a pris part à la Coupe du monde des moins de 20 ans, en Corée du Sud, en mai-juin 2017.

SD/ESF/BK