Transfert de joueurs : Génération Foot demande la généralisation du mécanisme de solidarité (président)
APS
SENEGAL-MONDE-FOOTBALL

Transfert de joueurs : Génération Foot demande la généralisation du mécanisme de solidarité (président)

Dakar, 1-er mars (APS) - Le président de Génération Foot, Mady Touré, appelle à une révision des textes de la Fédération internationale de football (FIFA) pour une application du mécanisme de solidarité sur toute la chaîne de transfert des footballeurs.

"Nous avons envoyé une lettre au secrétariat général de la Fifa pour qu’on révise les textes", a révélé le président de l’académie sénégalaise dans un entretien avec l’APS.
 
Génération Foot a "envoyé le courrier le 11 septembre et nous avons reçu leur réponse le 6 octobre", a précisé son président, en exhibant les deux courriers.
 
Interrogé sur le système actuel qu’il souhaite voir évoluer, Mady Touré rappelle que pour un transfert dans un même pays, l’académie qui a permis l’éclosion ne perçoit rien du tout.
 
"Par exemple, dans les transferts de Sadio Mané de Southampton à Liverpool et d’Ismaila (Sarr) du FC Metz à Rennes, il n’y a rien pour nous, comment peut-on continuer à travailler ainsi’’, s’est-il interrogé, ajoutant : "C’est injuste, le système doit évoluer".
 
"Nous devons nous battre pour que chacun puisse bénéficier des fruits de son labeur", a-t-il insisté, soulignant que cette idée-là a motivé son courrier adressé à la FIFA.
 
En juin 2016, quand Sadio Mané, par exemple, quittait les Saints pour les Reds de Liverpool, la presse britannique avait fait état d’un engagement de 5 ans, pour une indemnité de transfert d’environ 41,2 millions d’euros.
 
Avant les arrivées de l’Egyptien Mohamed Salah de l’AS Roma pour 48 millions d’euros, du Guinéen Naby Keita (Leipzig), également attendu par les Reds en juin prochain pour 51,9 millions d’euros, ainsi que du Néerlandais Virgil Van Dijk, de Southampton à Liverpool toujours pour 84 millions d’euros, Mané était le 3-ème plus gros transfert de Liverpool. 
 
Il vient après Andy Caroll en 2011 (49 millions d’euros) et Christian Benteke en 2015 (45 millions d’euros).
 
Ismaila Sarr, un ancien pensionnaire de Génération Foot, avait lui quitté le FC Metz, partenaire de l’académie Génération Foot, pour rejoindre Rennes contre 20 millions d’euros, bonus compris, selon la presse française.
 
L’académie Génération Foot qui a fait éclore ces deux pépites "n’a perçu aucun centime" sur ces deux transferts, en raison du mécanisme de la solidarité prévalant actuellement.
 
Lors du sommet exécutif de la FIFA, le 18 février dernier à Nouakchott (Mauritanie), le président de l’instance internationale, Gianni Infantino, a annoncé à la presse que les délégués avaient évoqué la nécessité de revenir sur les indemnités de formation.
 
M. Infantino avait parlé de la mise en place d’un mécanisme de solidarités pour permettre de poursuivre la formation des joueurs à travers le recouvrement des contributions des grandes Ligues.
 

SD/BK