Garba Lawal :
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-ANALYSE

Garba Lawal : "En Afrique, il y avait plus de footballeurs talentueux au début des années 2000"

De l’envoyé spécial de l’APS, Salif Diallo

Cape Coast (Ghana), 26 sept (APS) – Les footballeurs africains et les sélections du continent au début des années 2000 étaient plus talentueux et plus forts que ceux de nos jours, estime l’ancien milieu de terrain nigérian, Garba Lawal, membre de la direction du tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines de football.
 
"Au début des années 2000, les sélections africaines étaient au top de leurs performances. Elles avaient le niveau pour concurrencer ce qui se faisait de mieux dans le monde", a affirmé le médaillé d’or des Jeux olympiques de 1996, citant les exemples du Nigeria, du Sénégal, du Cameroun, du Ghana et de l’Afrique du Sud. 
 
"Il y avait même l’Angola" parmi les meilleures sélections africaines de cette période, s’est souvenu Lawal, ajoutant qu’une équipe du continent aurait dû, pour la première fois, atteindre les demi-finales de la Coupe du monde. 
 
"Le Nigeria avait eu sa chance en 1994 et en 1998, le Sénégal en 2002. Et mieux encore pour le Ghana en 2010, il ne lui manquait presque rien", a rappelé l’ancien milieu de terrain. 
 
Il pense qu’"il y a certes, maintenant, de bons joueurs au Sénégal par exemple, mais il leur manque la maturité et l’expérience du très haut niveau".
 
"Je le dis avec sincérité : il sera difficile pour nos sélections nationales d’être compétitives dans le monde", a soutenu Garba Lawal, regrettant que le Nigeria et le Sénégal aient de la peine à faire régulièrement de bonnes performances.
 
"Le Nigeria peut-être intenable sur trois ou quatre matchs, mais il peut aussi décliner sur un petit match et perdre tous ses repères", a-t-il analysé.
 
De l’avis de Lawal, le Sénégal laisse toujours les observateurs sur leur faim. "La qualité est toujours là, mais les Lions n’y arrivent toujours pas. Moi, je ne comprends vraiment pas", a dit le milieu de terrain des Super Eagles éliminés par le Sénégal en demi-finale de la CAN 2002, au Mali.

SD/ESF