FIF : la FIFA invite à suspendre le processus électoral ’’jusqu’à nouvel ordre’’
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-INSTANCE

FIF : la FIFA invite à suspendre le processus électoral ’’jusqu’à nouvel ordre’’

Dakar, 28 août (APS) – La Fédération internationale de football (Fifa) invite, dans une correspondance dont l’APS a obtenu copie, la Fédération ivoirienne de football à suspendre le processus électoral pour l’élection de son nouveau président ’’jusqu’à nouvel ordre’’.

’’Nous vous invitons à suspendre toute action relative au processus électoral jusqu’à nouvel ordre et à communiquer le contenu de la présente à toutes les instances et personnes concernées’’, informe la Fifa dans un courrier signé de la main de sa Secrétaire générale, Fatma Samoura.



Dans le courrier, la Fifa dit ’’avoir appris de diverses sources que la Commission électorale et/ou son président élu par l’AG de Yamoussoukro, en particulier n’ont pu conclure leurs travaux lors de leur dernière assemblée conformément à la mission qui leur avait été confiée’’.


’’D’aucuns disent que cette commission a été empêchée d’exercer
ses activités en toute quiétude et de façon indépendante à cause d’interférences de tiers’’, poursuit la Fifa.


’’Afin de permettre à la Fifa d’avoir une vue d’ensemble à ce sujet et d’intervenir au besoin pour garantir un déroulement du processus électoral conforme aux exigences statutaires et réglementaires de la Fifa applicables à toutes ses associations membres, nous vous demandons de nous faire parvenir d’ici au 28 août au plus tard les informations et documents’’, écrit la secrétaire générale.

L’instance dirigeante demande ’’le procès-verbal de l’AG ordinaire qui s’est tenue à Yamoussoukro, la liste des membres de la Commission électorale, le procès-verbal de la réunion de la Commission électorale du 8 août, le procès-verbal de la réunion de la Commission électorale du 25 août, le procès-verbal de la réunion du Comité exécutif de la FIF qui aurait eu lieu après celle de la Commission électorale du 8 août’’.



En attendant la transmission de ces documents, la Fifa a invité la FIF à suspendre le processus pour l’élection d’un nouveau président.

Dans le cadre de ce processus, la commission électorale a annoncé, jeudi, les rejets des candidatures de Didier Drogba et de Paul Koffi Kouadi, celles de Sory Diabaté et Idriss Yacine Diallo ont été acceptées.


Le camp de l’ancien capitaine des Eléphants a dénoncé la
décision, ajoutant qu’il allait saisir directement la Fifa.


SD/OID