‘’Euttou Sportif’’ demande l’accélération de la réfection du Stade Maniang Soumaré
APS
SENEGAL-FOOTBALL-INFRASTRUCTURES

‘’Euttou Sportif’’ demande l’accélération de la réfection du Stade Maniang Soumaré

Thiès, 27 mars (APS) - La plateforme ‘’Euttou Sportif’’, un regroupement d’acteurs de toutes les disciplines sportives, a demandé, samedi, l’accélération des travaux de réfection du stade Maniang Soumaré, lancés depuis août 2020.

‘’Nous avons demandé à ce que les travaux de réfection de ce stade qui ont été entamés depuis belles lurettes, soient accélérés pour que les équipes de Thiès puissent disposer d’infrastructure de niveau’’ pour leurs compétions, a dit Ousmane Diagne, porte-parole du jour de la plateforme, lors d’un sit-in sur le chantier du stade.

Plusieurs dates annoncées pour la fin des travaux de réfection du stade, initialement prévue pour décembre 2020, n’avaient été respectées, a-t-il relevé.

Euttou sportif, un regroupement d’acteurs de toutes les disciplines sportives pratiquées à Thiès, et travaillant au développement de tous les sports, notamment le football, se définit comme une ‘’société civile’’ du sport.

Pour la plateforme, l’échéance du 15 avril encore avancée, pour doter le Stade Maniang Soumaré d’une tribune latérale, de vestiaires et de gazon synthétique, n’est pas ‘’plausible’’, vu l’état d’avancement des travaux, encore ‘’au stade de fondation’’.

Elle suggère un renforcement de la main d’œuvre et du matériel, pour réhabiliter le deuxième stade de Thiès après Lat-Dior. 

Selon Ousmane Diagne, ‘’aucune explication crédible’’ n’a été donnée par les autorités, qui ont été saisies à propos des ‘’lenteurs énormes’’ notées dans la conduite des travaux.

‘’Depuis quelques années, les équipes de football thiessoises peinent à faire des résultats, (à cause d’un) défaut d’infrastructures sportives’’, a souligné Me Ousmane Diagne.

Au moment où plusieurs stades dakarois sont en réfection, le Stade Lat-Dior de Thiès, qui était depuis quelques années le seul stade fonctionnel de la ville, a été mis aux standards internationaux, pour abriter les rencontres internationales de l’équipe nationale et des clubs engagés dans les compétitions africaines.

Cela oblige les équipes thiessoises à recevoir à Mbour ou dans la capitale, lorsque Lat-Dior est occupé, a-t-il déploré.
  
Situé au centre ville, Maniang Soumaré, une fois retapé, permettra, a-t-il dit, au public Thiessois de renouer avec son football. Il juge inacceptable qu’une ‘’ville sportive’’ comme Thiès manque d’infrastructures sportives.

Euttou sportif a saisi l’occasion pour demander aux autorités locales de relancer les travaux du stade de Médina Fall, mais aussi de soutenir les clubs de la ville, qui ne comptent que sur le parrainage de quelques bonnes volontés.

Elle n’a pas manqué d’inviter les entreprises qui s’activent dans la région à appuyer les équipes thiessoises.

Après ce sit-in, la plateforme Euttou sportif compte déposer un mémorandum à la préfecture de Thiès.





 

ADI/AKS