Eliminatoires Mondial 2022 : Après la Guinée, la Côte d’Ivoire pense à Lat-Dior
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-INFRASTRUCTURE

Eliminatoires Mondial 2022 : Après la Guinée, la Côte d’Ivoire pense à Lat-Dior

Dakar, 21 sept (APS) - Le stade Lat-Dior de Thiès pourrait être la solution de repli pour la Côte d’Ivoire qui doit chercher une infrastructure sportive pour abriter son prochain match éliminatoire de la Coupe du monde 2022, après la Guinée qui a opté pour la même enceinte.
 
La CAF ayant refusé l’homologation du stade de Yamoussoukro,
les Eléphants doivent se chercher une aire de jeu pour leur match contre les Flames du Malawi du 6 octobre en éliminatoires du prochain Mondial.
 
Le stade Félix Houphouet Boigny d’Abidjan et le nouveau stade Ebimpé dans la banlieue de la capitale économique ivoirienne étant en travaux, la seule option est donc la délocalisation.
 
Interrogée lundi par la presse ivoirienne, la présidente du Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Mariam Dao Gabala, a déclaré que l’instance qu’elle dirige a ciblé deux pays.
 
"Aujourd’hui, nous sommes sur deux schémas : le Sénégal et le Ghana et nous devons donner une réponse à la CAF au plus tard le
22 septembre", a-t-elle dit, avant d’ajouter : "Ce mardi, le sélectionneur national, Patrice Baumelle ira au Sénégal (stade Lat Dior) et le manager général des sélections nationales à Accra Sports stadium pour une vérification des installations et faire notre choix".

Vendredi dernier, la Fédération guinéenne de football, par la voix de son secrétaire général, avait annoncé dans un entretien avec les médias de son pays, que l’instance dirigeante du football guinéen avait décidé de faire jouer au Sénégal les rencontres du Syli national de Guinée.
 
En effet, en raison du contexte socio-politique actuellement en Guinée, la CAF a décidé de ne pas programmer des matchs sur le territoire guinéen.

Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le Sénégal doit recevoir le 6 octobre l’équipe de la Namibie pour le compte de la 3-ème journée des éliminatoires de Qatar 2022.
 
En plus du Soudan, la Guinée devrait jouer son match en retard contre le Maroc, une rencontre qui n’a pu avoir lieu le 6 septembre, à cause du coup d’Etat du 5 septembre, qui a renversé le pouvoir d’Alpha Condé.
 
En sus des rencontres éliminatoires de la Coupe du monde 2022, le Horoya AC de Conakry pourrait choisir le stade Lat Dior pour abriter ses prochains matchs en éliminatoires de la Ligue africaine des champions.
 
Pour le prochain tour, le club phare de Conakry, qui compte dans ses rangs trois joueurs sénégalais, le portier Khadim Ndiaye, l’arrière gauche Khadim Diaw et l’attaquant Pape Ndiaye, arrivé récemment du Jaraaf de Dakar, sera opposé au Stade Malien de Bamako.
 
Le coach du club du quartier de Matam à Conakry est l’ancien sélectionneur national, Lamine Ndiaye.

SD/ASG