Eliminatoires CAN U20 : Le Malien Baye Ba en Mauritanie pour continuer de grandir
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-PERSPECTIVES

Eliminatoires CAN U20 : Le Malien Baye Ba en Mauritanie pour continuer de grandir

Dakar, 24 avr (APS) – Le technicien malien Baye Ba, champion d’Afrique avec le Mali en cadets en 2015, a dit à l’APS avoir pris "un risque" en acceptant de prendre en charge l’équipe junior de la Mauritanie qui lui permet de continuer d’avancer dans sa carrière de technicien.

"J’ai pris un risque mais il est calculé en raison des ambitions, des moyens mis en œuvre et des projets de la Fédération mauritanienne de football (FFRIM)", a expliqué dans un entretien récent le technicien malien qui a signé en Mauritanie, il y a un peu plus d’un an.

Pour sa première expérience sur le banc de l’équipe mauritanienne des moins de 20 ans, le finaliste de la Coupe du monde cadets avec le Mali en 2015, a éliminé le Maroc (2-0 et 0-1), samedi dernier au premier tour des éliminatoires de la CAN de la catégorie.

L’entraîneur Baye Ba est convaincu que cette expérience dans le football mauritanien lui sera enrichissante dans le moyen et long terme.

"J’ai accepté de souffrir pour emmagasiner de l’expérience", a-t-il dit, soulignant avoir aimé l’état d’esprit du bureau fédéral de la FFRIM et du président Ahmed Yahya qui nourrit de grandes ambitions pour le football de son pays.

Comparés aux jeunes maliens, ceux de la Mauritanie manquent souvent de mental et c’est à ce niveau qu’il veut bosser.

"Sur le talent, il n’y a pas de souci mais ils lâchent souvent plus vite que les mêmes jeunes de leur âge", a-t-il fait savoir, soulignant que le choix est plus restreint en Mauritanie.

"Au Mali, le choix est large mais on essaie d’être positifs parce que nous avons de jeunes très attentifs", a fait savoir le technicien malien qui a signé un contrat de deux ans en faveur de la Fédération mauritanienne.

"C’est véritablement des gens ambitieux", a-t-il dit, rappelant diriger les sélections moins de 20 ans et des moins de 23 ans.

"Je suis dans la construction mais je suis convaincu que dans quelques années, les gens vont entendre parler du football mauritanien", a-t-il dit.

SD/ASB