Contre ’’les Crocodiles du Nil’’, les Lions déterminés à renouer avec le succès samedi
APS
SENEGAL-SOUDAN-FOOTBALL

Contre ’’les Crocodiles du Nil’’, les Lions déterminés à renouer avec le succès samedi

Dakar, 12 oct (APS) - Les Lions du Sénégal vont tenter de renouer avec le succès dans les éliminatoires de la CAN 2019, à l’occasion de la réception du Soudan, samedi, à partir de 19 h, au stade Léopold Sédar Senghor, à Dakar.

Cette rencontre compte pour la manche aller de la double confrontation entre les deux équipes, dans le cadre des éliminatoires de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations.
 
Trois jours après le match de Dakar, les Lions et les "Crocodiles du Nil" se retrouveront à Khartoum, la capitale soudanaise, pour le match retour.
 
Avec quatre points (+3) au compteur, le Sénégal est en tête de son groupe, devant Madagascar (4 points + 2) et la Guinée Equatoriale (3 points - 2). Le Soudan est dernier, avec zéro point.
 
Les Lions, qui n’ont plus joué au stade Léopold Sédar Senghor depuis novembre 2017, seront d’autant plus motivés qu’ils ont besoin de victoire pour renouer avec leur public après un Mondial qui a laissé un goût d’inachevé.
 
Tenus ensuite en échec par Madagascar en septembre dernier, dans le cadre des éliminatoires 2019, Sadio Mané et ses partenaires se trouvent dans l’obligation de battre le Soudan pour garder la tête de leur poule et s’approcher davantage d’une qualification pour la prochaine CAN.
 
 Malgré la cascade de forfaits enregistrés en raison de blessures (Lamine Gassama, Salif Sané, Kalidou Koulibaly), les Lions partent avec la faveur des pronostics.
 
Sauf que l’état de la pelouse de Léopold Sédar Senghor, malgré sa remise en niveau, peut être un obstacle pour les joueurs du Sénégal, qui ont malgré tout assuré de leur détermination à venir à bout de leurs adversaires.
 
Tout au long de la période de préparation des Lions entamée lundi à Dakar, plusieurs cadres, dont Sadio Mané et Cheikhou Kouyaté, n’ont cessé de rappeler avec le sélectionneur Aliou Cissé l’objectif de remporter les trois points de la victoire devant le Soudan.
 
L’équipe du Soudan, bien qu’en pleine déconfiture avec deux défaites enregistrées depuis le début des éliminatoires, ne va toutefois pas se faire prier pour jouer les trouble-fête.
 
Surtout que lors de leur dernier passage à Dakar en janvier 2012, en match amical, les "Crocodiles" avaient fait bonne impression lors de cette rencontre. 
 
Dans un entretien avec le quotidien sportif privé Stades, l’entraîneur soudanais, le Croate Zdravko Logarusi, reconnaît que le Sénégal est largement favori pour ce match, mais avertit que ses joueurs sont là "pour s’éclater, sans pression", façon de dire qu’ils n’ont rien à perdre.
 
BHC/BK