Eliminatoires CAN 2017 : Le Prix d’Excellence aux Lions
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-POINT

Eliminatoires CAN 2017 : Le Prix d’Excellence aux Lions


Dakar, 6 sept (APS) – Le site officiel de la Confédération africaine de football (CAF) faisant le point des éliminatoires de la CAN 2017 clôturées ce dimanche a attribué le Prix d’Excellence à l’équipe dirigée par Aliou Cissé.


‘’Six matchs, six victoires. Carton plein pour les Lions’’, écrit le site officiel de l’instance dirigeante du football africain confirmant ainsi les propos du
sélectionneur national qui a qualifié le parcours des coéquipiers de Cheikhou Kouyaté ‘’d’exceptionnel’’.


La Guinée Bissau qui n’avait jamais auparavant pris part à une phase finale de compétition continentale et qui est qualifiée pour la première fois à la CAN, a
reçu le titre de ‘’Révélation’’.


Les ‘’Djurtus’’ ont sorti deux anciens champions d’Afrique à savoir les Diables Rouges du Congo
(1972) et les Chipolopolo de la Zambie (2012).


Si les Eléphants champions d’Afrique en titre, 
ont reçu le prix de l’avertissement pour leurs éliminatoires compliquées (une victoire et trois nuls dans une poule à trois), l’Ouganda quant à lui, qui fait son retour à la CAN après être resté 39 ans sans aller à la phase finale de la CAN, obtient celui de la ‘’persévérance’’.


Les Cranes avaient joué la finale de l’édition de 1978 jouée au Ghana contre les Black Stars.


Avec la Tunisie, c’est le prix de la ‘’constance’’ dans la mesure où les Aigles de Carthage vont jouer leur 13-ème phase finale d’affilée.


En 1996, ils ont perdu la finale contre l’Afrique du Sud avant de remporter le titre en 2004 contre le Maroc.


Aux Etalons du Burkina Faso, un des trois adversaires des Lions à la Coupe du monde 2018,
le Prix du bol (chance) parce que l’équipe burkinabé qui jouait à domicile a eu besoin de neuf minutes de temps additionnel pour marquer le but de la victoire
(2-1) contre le Botswana.


L’Algérie, le numéro 1 africain dans le classement FIFA qui a gagné cinq matchs et fait un match nul lors des éliminatoires, a remporté le prix de l’offensive avec 25 buts marqués soit environ quatre buts par match.


SD