Elections à la FIF, la FIFA reprend les choses en main
APS
AFRIQUE-MONDE-FOOTBALL

Elections à la FIF, la FIFA reprend les choses en main

Dakar, 2 sept (APS) - La Fédération internationale de football (FIFA) a décidé de mettre en place une commission chargée d’auditionner les protagonistes du processus devant conduire à l’élection à la présidence de la Fédération ivoirienne (FIF), une annonce qui semble définitivement acter une reprise en main de ce dossier par l’instance mondiale.
 
Cette commission instituée en collaboration avec la Confédération africaine de football (CAF) va auditionner jeudi par vidéo-conférence les différentes personnalités du football ivoirien, du président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Sidy Augustin Diallo, au président de sa commission électorale René Diby, en passant par le directeur exécutif Sam Etiassé.
 
L’élection à la présidence de la FIF, initialement prévue le 5 septembre, est devenue un véritable imbroglio, du fait d’une incertitude relative à la validation des candidatures.
 
Dans un premier temps, la commission électorale dirigée par le président René Diby avait validé trois candidatures, celles de Sory Diabaté (vice-président de la FIF), Didier Drogba (ancien capitaine des Eléphants) et Idriss Yacine Diallo (ancien vice-président de la FIF).
 
Le comité d’urgence de la FIF a finalement retoqué cette décision en estimant que le président de la commission électorale avait outrepassé ses prérogatives en validant ces candidatures.
 
Une décision cassée par la Fifa qui a appelé mardi 25 août la FIF à remettre en selle le président de la commission électorale et ordonné la poursuite du processus électoral.
 
Le président de la commission électorale, arguant que le processus n’est pas conduit comme il le devrait, a de nouveau claqué la porte, créant à nouveau un blocage.
 
Mais le processus a continué malgré tout, sous l’égide d’un nouveau président de commission, jusqu’à la publication d’une liste de deux candidats, à savoir Idriss Yacine Diallo et Sory Diabaté, autorisés à concourir pour l’élection à la présidence de la FIF.
 
Une nouvelle donne qui amène la FIFA à intervenir à nouveau, exhortant le vendredi 28 août dernier, l’instance dirigeante du football ivoirien dirigée par Sidy Augustin Diallo à arrêter tout le processus. La fédération internationale a dans le même temps réclamé tous les procès-verbaux des rencontres ayant déjà eu lieu.
 
"Sur le fondement des documents qui nous ont été remis et des informations à notre disposition par ailleurs, la Fifa et la CAF ont décidé d’instituer une Commission Fifa-CAF chargée d’entendre" les différents protagonistes, indique l’instance dirigeante mondiale, qui entendra notamment le candidat Sory Diabaté.
 
Diabaté, en tant que président de la Ligue professionnelle et premier vice-président de la Fédération ivoirienne de football, est membre du comité d’urgence de la FIF.


SD/BK/ASG