Edouard Mendy, tenor du fast-tract
APS
SENEGAL-EUROPE-FOOTBALL

Edouard Mendy, tenor du fast-tract


Dakar, 6 mai (APS) - Après avoir longtemps couru derrière un contrat professionnel avant de se voir offrir son premier en 2016 à l’âge de 24 ans, le portier sénégalais Edouard Mendy réussit à franchir au pas de charge les obstacles et sera présent à Istanbul à la finale de la Ligue des champions avec son club, Chelsea (élite anglaise).



Agé de 29 ans, le portier international sénégalais, a contribué à la qualification de son équipe en finale de la LDC en sortant le Real Madrid, un des cadors du football européen.


A l’aller (1-1) comme au retour (2-0), l’ancien joueur de Reims (2016-2019) et de Rennes (2019-2020) en France a sorti le grand jeu aux moments opportuns pour préserver les cages de son équipe ce mercredi à Stamford Brigde, l’antre de son club.


Noté 7 sur 10 par le quotidien sportif l’Equipe dans son édition de ce jeudi, ‘’il a capté sans souci deux frappes hors surface de Kross (11-ème) et Modric (17-ème) pour se chauffer avant de sortir le grand jeu’’.


Edouard Mendy était présent sur ‘’une frappe enroulée de Benzema en se déployant côté gauche, alors qu’il était masqué par Tiago Silva à la 26-ème’’, rapporte le quotidien spécialisé français.


‘’A nouveau décisif avec une claquette main droite sur une tête de l’attaquant français, il a été vigilant après la pause en repoussant un
centre tir d’Hazard (64-ème)’’, poursuit le quotidien spécialisé faisant le compte rendu de la rencontre.


Arrivé sur la pointe des pieds de Rennes à la fin du marché estival des transferts où il a gardé les buts sur une saison, Mendy, qui a réussi à mettre sur le banc le gardien international espagnol Képa, va devenir le 3-ème portier africain à se qualifier en finale de la LDC.


Et plus que son compatriote Tony Sylva avec l’AS Monaco en 2004 lors d’une finale perdue 0-3, contre le FC Porto, il se rapproche plutôt du Zimbabwéen, Bruce Grobbelaar, titulaire dans les buts des Reds de Liverpool, vainqueur de la Coupe des clubs champions (ancien nom de la LDC) en 1984.


Le numéro 1 sénégalais qui a galéré en se voyant fermer plusieurs portes, notamment celle de Rennes où son coéquipier en sélection, Abdoulaye Diallo lui a été préféré en 2009 et à l’OM (2015-2016) où il n’a jamais réussi à s’imposer chez les professionnels, a l’occasion de devenir le deuxième international sénégalais à gagner la LDC européenne en tant que titulaire.


Après Sadio Mané, vainqueur avec Liverpool 2019, Edouard Mendy pourrait devenir deux ans plus tard le deuxième joueur de la Tanière à accrocher la compétition la plus relevée en club et s’inscrire dans l’histoire des Blues de Chelsea.


La dernière victoire du club londonien date de 2012 avec plusieurs internationaux africains, dont les Ivoiriens Didier Drogba et Salomon Kalou, le Ghanéen Michael Essien et le Nigérian John Obi Mikel.


Mais pour cela, il faudrait battre Manchester City de l’emblématique entraîneur espagnol Pep Guardiola qui a éliminé le Paris Saint-Germain (2-1 et 2-0) du milieu de terrain sénégalais, Idrissa Gana Gueye.

SD/ASG