Edouard Mendy brise les codes à Chelsea (média)
APS
SENEGAL-AFRIQUE-EUROPE-FOOTBALL

Edouard Mendy brise les codes à Chelsea (média)

Dakar, 2 nov (APS) – Le gardien sénégalais Edouard Mendy, qui multiplie les bonnes performances à Chelsea (élite anglaise), a brisé les codes et les préjugés selon lesquels les portiers africains ne rassurent pas, estime le quotidien espagnol Marca.
 
Interrogé récemment par la radio française RMC, le gardien camerounais André Onana (Ajax d’Amsterdam, Pays Bas) a relevé l’absence de gardiens noirs et africains dans les grandes équipes d’Europe.
 
‘’Il n’y a pas beaucoup de gardiens noirs dans l’élite. Les gens ont en tête que les gardiens noirs [ne rassurent] ou font beaucoup d’erreurs’’, s’est plaint le portier camerounais qui, selon certains médias, pourrait rejoindre un des grands clubs d’Europe.
 
Les gardiens qui se sont imposés, comme l’ont fait Bruce Grobbelaar (Zimbabwe) à Liverpool (Angleterre), Joseph-Antoine Bell (Cameroun), Steve Mandanda (originaire de la RD Congo) à Marseille (France), Jacques Songo’o (Cameroun) à La Corogne (Espagne), constituent un petit nombre, fait remarquer André Onana.
 
D’autres gardiens emblématiques africains n’ont jamais pu atteindre le très haut niveau, rappelle le site du quotidien espagnol Marca. Il donne des exemples : Thomas NKono, Carlos Kameni (Cameroun), Vincent Enyeama (Nigeria), Zaki Badou (Maroc) et Cheikh Seck (Sénégal).
 
Mais certains gardiens de la génération actuelle sont en train de briser les tabous, constate Marca, donnant les exemples du Camerounais Onana, du Marocain Yassine Bounou (Séville, Espagne) et, surtout, du Sénégalais Edouard Mendy.
 
Arrivé à l’âge de 26 ans dans le monde professionnel, Mendy a poussé sur le banc l’Espagnol Kepa et a rassuré ses coéquipiers et son coach, ce qui a fait dire à son entraîneur, Frank Lampard, qu’à Chelsea, ‘’le débat sur les gardiens est clos... pour l’instant’’.
 
‘’Ses performances ont été très bonnes, nous l’avons amené pour sa qualité. Et à certains moments, nous dépendons de ses arrêts’’, a ajouté le coach des Blues après les sorties jugées brillantes de son gardien arrivé de Rennes (France), lors du dernier marché estival des transferts.
 
Les performances de Mendy font ‘’la fierté’’ du Camerounais Kaméni, qui a joué plusieurs saisons en Liga et a été champion d’Afrique et champion olympique avec les Lions Indomptables.
 
‘’C’est une fierté, ce n’est pas une ligue facile. Très peu de gardiens africains ont pu jouer en Premier Leage’’, a rappelé au quotidien Marca l’ancien joueur de l’Espanyol de Barcelone et de Malaga.
 
‘’J’étais sur le point de signer pour Manchester United, et j’étais aussi lié à Arsenal, mais ça ne s’était pas fait’’, a dit l’ancien gardien camerounais, tenant à préciser que les performances n’ont rien à voir avec la couleur de la peau.
 
‘’Les gardiens africains sont les mêmes que les Européens ou les Sud-Américains : nous nous sommes trompés parfois, mais nous nous sommes améliorés également’’, a-t-il ajouté.
 
Ancien gardien de la Corogne, Jacques Songo’o, aujourd’hui préparateur des portiers de la sélection senior camerounaise, estime que les choses sont en train de changer. ‘’Avant, on ne donnait pas beaucoup d’occasions aux gardiens africains. Je pense que cela a changé après la belle performance de Thomas NKono à la Coupe du monde 1982’’, a-t-il rappelé.
 
Parlant de son parcours personnel, Jacques Songo’o rappelle avoir connu une période difficile à son arrivée à Toulon (France). ‘’A l’époque, seuls deux étrangers pouvaient jouer en France, et c’était difficile pour qu’un gardien occupe une de ces places. J’étais resté d’octobre à mars sans jouer’’, se souvient-il.
 
Actuellement, a-t-il poursuivi ‘’en Afrique, il n’y a pas beaucoup d’entraîneurs pour travailler sur la technique et la coordination, mais les gardiens africains ont un don naturel’’.
 
‘’Je connais 10 gardiens de buts qui, avec confiance, pourraient jouer en Espagne ou dans une grande ligue. À l’avenir, il y en aura plus, c’est sûr’’, a assuré Songo’o.

SD/ESF/ASG