Echos, échos, échos
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-ECHOS

Echos, échos, échos


Lusaka (Zambie), 9 mars (APS) – Entre la première finale de la Zambie en U20, l’affluence monstre lors de la demi-finale, les attentes du peuple zambien sur sa sélection U20 et la célébration de la journée de la femme ‘’8 mars’’, mercredi : voici les échos glanés en marge de la phase finale de la CAN U20 (26 février au 12 mars).



Première : La Zambie qui a joué deux demi-finales en CAN des moins de 20 ans, disputera ce dimanche sa première finale de Coupe d’Afrique des nations juniors avec la grande ambition d’écrire son nom au palmarès de cette compétition. En 2012, la Zambie avait remporté son premier trophée continental chez les seniors.



Talisman : En dépit de la difficulté de la rencontre contre l’Afrique du Sud, certains supporters zambiens avaient la certitude de
la victoire finale… La raison ? Ils ont évoqué la présence dans la
tribune d’Hervé Renard, le technicien qui a permis à la Zambie de gagner son premier titre continental en seniors. 

Arrivé 30 minutes avant le coup d’envoi, l’actuel sélectionneur du Maroc a été salué par le public du National Heroes stadium de Lusaka. Le technicien français a réussi à voler la vedette au président Lungu, présent dans les tribunes.


Attente : Les dirigeants du football font les rêves les plus fous concernant leur équipe nationale des moins de 20 ans, qu’ils voient
briller sur le toit de l’Afrique dans les années à venir. Absente de la CAN 2017, les officiels disent tenir avec cette génération une équipe capable de se qualifier à la prochaine CAN en 2019, aux Jeux olympiques de Tokyo en 2018 et à la Coupe du monde 2022, au Qatar.


8 Mars : La Journée internationale de la femme est chômée et payée en Zambie. Mercredi, les femmes étaient en grande toilette dans les restaurants et les centres commerciaux où elles viennent en masse.
Habillées souvent de la même manière, leurs tenues sont prises en charge par leurs entreprises.

La Zambie est dirigée par le président Lungu et ce dernier a une vice-présidente Inonge Wina qui est le second personnage de la République.

SD/ASG/MS