Une légende plaide pour l’expertise locale à la tête de la DTN du Ghana
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-RESTRUCTURATION

Une légende plaide pour l’expertise locale à la tête de la DTN du Ghana

Dakar, 20 août (APS) - Mohammed Poulo, une légende du football ghanéen, plaide pour la nomination d’un technicien local à la tête de la direction technique nationale de son pays.

"Nous avons notre marque de football et nous devons faire tout notre possible pour la préserver et la promouvoir", a déclaré le vainqueur de la CAN 1978 avec le Ghana dont les propos sont rapportés par plusieurs médias locaux.
 
En nommant un technicien étranger à la tête de la DTN, "il y a un risque de dénaturer le jeu ghanéen qui reste notre marque de fabrique", a dit l’ancien Black Star.
 
Le Ghana, qui a engagé une véritable restructuration de son football avec l’élection en octobre dernier de Kurt Okraku, est en quête d’un technicien pouvant diriger sa DTN.
 
Le football ghanéen, qui occupait le haut du pavé au début des indépendances avec quatre couronnes continentales, cherche en vain depuis quelques années à reconquérir le titre continental.
 
S’y ajoute que les sélections de jeunes, qui performaient jusqu’il y a quelques années au niveau continental et mondial, ont depuis marqué le pas à leur tour.
 
Mohammed Poulo se dit convaincu que des techniciens du cru devraient pouvoir apporter les réponses nécessaires au manque de résultat du football ghanéen, s’ils sont nommés à la tête de la DTN.
 
"Ce travail doit être donné à un Ghanéen. Nous sommes tous disponibles et prêts à apporter notre contribution", a-t-il insisté.
 
Annoncé dans un premier temps comme candidat au poste, l’ancien défenseur des Bleus, Marcel Desailly, originaire du Ghana où il réside actuellement, a nié avoir fait acte de candidature.

SD/BK/ASG