Dominique Mendy-Abdoulaye Ba, une finale pour une relance de carrière internationale
APS
SENEGAL-FOOTBALL-PROFILS

Dominique Mendy-Abdoulaye Ba, une finale pour une relance de carrière internationale

Dakar, 29 juil (APS) - La finale de la Coupe du Sénégal senior devant opposer samedi le Casa-Sports à Niary Tally, offre en prime un duel à distance entre Dominique Coly et Abdoulaye Ba, véritables vedettes de ces deux équipes.

Mendy est l’espoir du Casa-Sports. Bâ, le ’’Messi’’ de Niary Tally. Ils tardent pourtant tous les deux à confirmer avec leur club comme en équipe nationale, malgré toutes les attentes placées en eux.
 
Attendu pour devenir le patron de l’équipe fanion du sud du pays, surtout après le départ de Stéphane Badji, Dominique Mendy tarde à enchaîner les performances, même s’il a connu toutes les sélections nationales à l’exception des Lions seniors.
 
Ses supporters assimilent volontiers ses performances irrégulières aux valeurs fluctuations d’une monnaie de référence comme le dollar. C’est dire s’ils sont impatients de le voir au niveau des attentes placées en lui.
 
Le médaillé d’or aux Jeux africains 2015 n’est pas encore le leader attendu, alors qu’il peut compter sur une technique appréciable et peut évoluer en attaque à tous les autres postes.
 
 
Son coach Demba Ramata Ndiaye, peut être aussi impatient que les autres, lui a stratégiquement confié le brassard de capitaine, pour l’aider à forcer sa nature et sortir de son introversion.
 
"Oui, c’est une façon de le responsabiliser et lui expliquer que c’est lui qui doit porter le groupe vers le haut", a expliqué entraîneur du club du sud du Sénégal.
 
"Je pense qu’il a compris qu’on attend plus de lui et qu’il a le devoir de se fixer de grands objectifs au vu de son potentiel", a dit l’entraîneur du Casa Sports au sujet de son joueur qui n’avait pas été retenu pour jouer avec le Sénégal la CAN des moins de 23 ans (novembre-décembre 2015).
 
Dominique Mendy, évoluant désormais au sein d’un Casa-Sports rajeuni, a intérêt à prendre les choses en main pour sauver sa saison et celle de son club qui ne compte que sur la coupe du Sénégal pour la saison 2015-2016.
 
Contrairement à Dominique Mendy, son alter-ego de Niary Tally, Abdoulaye Ba, a été retenu dans le groupe des 23 lors de la CAN des moins de 23 ans.
 
Mais le "Messi" n’a pas l’impact espéré et se contentait de quelques apparitions dans une équipe où il était attendu pour régler les problèmes.
 
Il a peut-être ensuite traîné comme un boulet sa partition tronquée avec les moins de 23 ans sénégalais, d’où ses prestations quelque peu décevantes la majeure partie de la saison, au cours de laquelle il a été rarement décisif avec Niary Tally.
 
Son ancien entraîneur, Lamine Dieng, au soir d’un succès abouti en championnat, disait justement de lui : "Quand il marche, tout va bien à Niary Tally".
 
Samedi, contre le Casa-Sports, Abdoulaye Ba est attendu au tournant pour permettre à son club de remporter la première finale de coupe du Sénégal de son histoire.
 
L’équipe de Niary Tally, qui avait raté le championnat 2014-2015, a l’occasion de se consoler de un tant soit peu sa saison 2015-2016 avec ce trophée national pouvant le qualifier en coupe de la CAF.
 
Si son club a besoin de ce trophée, Abdoulaye Ba a encore plus besoin de sortir un grand match en une si belle occasion, pour booster sa carrière qui a du mal à prendre la trajectoire souhaitée.
 
Après plusieurs tests en Europe notamment en Turquie la saison dernière, le jeune footballeur n’a pas pu décrocher un contrat, ce qui pourrait avoir impacté sur sa saison, avait indiqué un dirigeant de son club.
 
Ceci expliquerait ses prestations ternes, son entraîneur de l’époque, Lamine Dieng, étant obligé même de le faire sortir très souvent avant la fin des rencontres.
 
Sur la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor, Abdoulaye Ba est attendu pour porter son surnom, le messie de tout un quartier de Dakar qui ne vit que pour le football et son équipe-fanion.

SD/BK