Diamil Faye va se prononcer vendredi sur l’avenir de Guédiawaye FC
APS
SENEGAL-FOOTBALL

Diamil Faye va se prononcer vendredi sur l’avenir de Guédiawaye FC

Dakar, 2 août (APS) – Diamil Faye, le président de Guédiawaye FC, donnera une conférence de presse, vendredi, sur les perspectives de son compagnonnage avec ce club de Ligue 1 sénégalaise qu’il dirige.
 
L’heure et le lieu de son rendez-vous avec les journalistes restent à préciser, a-t-il dit à l’APS.
 
"Nous avons réussi à stabiliser cette équipe dans l’élite du football national. Mais nous rencontrons beaucoup de difficultés dans nos relations avec l’association" disposant du récépissé du club, a reconnu le président du Guédiawaye FC, 2-ème de la saison 2016-2017. 
 
"Nous avons pris notre décision, que nous allons annoncer" lors de la rencontre avec les journalistes, a ajouté Diamil Faye, également président de la société Jappo SA, spécialisée dans l’organisation d’événements sportifs.
 
Il dit se réjouir des résultats sportifs obtenus au cours de la présence de Jappo SA à la tête du club de Guédiawaye.
 
"Avec huit équipes prenant part aux compétitions locales, Guédiawaye FC a réussi à se fondre dans la population et est très heureux de pouvoir compter sur des supporters engagés, qui ne ménagent aucun effort pour la réussite du club", a déclaré Diamil Faye, se réjouissant de la présence de deux joueurs du club dans la sélection locale.
 
"C’est heureux que deux joueurs de Guédiawaye FC, Honoré Gomis et Adama Traoré, aient été convoqués. En plus, notre équipe des moins de 19 ans va jouer la finale de la Ligue de Dakar", s’est-t-il réjoui.
 
Le président de Guédiawaye FC, expert en gestion sportive, dit être heureux du compagnonnage avec la mairie de Guédiawaye et s’attend à un meilleur partenariat avec les communes d’arrondissement.
 
"Nous avons environ 200 jeunes dans nos clubs. En plus des équipements sportifs que nous leur offrons, nous soutenons la scolarité des jeunes", a-t-il ajouté, se réjouissant de la volonté des autorités locales de mettre le stade Amadou-Barry de Guédiawaye à la disposition du club de la ville.


"Cela nous permet de nous entraîner régulièrement et dans de bonnes conditions", a souligné Diamil Faye, relevant que le hic, "ce sont nos relations avec l’association" détenteur du récépissé du club.
 
"Après six ans, ce problème ne peut plus durer", a-t-il assuré, promettant d’informer vendredi l’opinion de la conduite qu’il tiendra à ce sujet.

SD/ESF/PON