Des présidents de Ligue appellent à un consensus de la famille du football
APS
SENEGAL-FOOTBALL-INSTANCE

Des présidents de Ligue appellent à un consensus de la famille du football

Guéréo, 12 juin (APS) – Les présidents de treize ligues régionales de football ont appelé, samedi, à la réalisation d’un consensus autour d’un projet inclusif lors des prochaines échéances électorales pouvant permettre de créer les conditions d’une victoire finale de l’équipe nationale du Sénégal à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

‘’Nous allons apporter notre concours à la quête de ce consensus autour d’un projet pertinent pour réunir toutes les compétences afin d’aller gagner la prochaine Coupe d’Afrique des nations’’, a ainsi déclaré Pape Sidy Lô, le président de la Ligue de Thiès à l’issue d’une assemblée générale organisée à Guéréo.

‘’Personne ne doit être mis à l’écart mais personne ne doit se mettre en marge de ce consensus’’, a-t-il souligné au moment de lire un mémorandum signé par les dirigeants de treize des quatorze ligues régionales du pays.

La Ligue de Dakar, la plus importante structure décentralisée de la Fédération sénégalaise de football avec le plus grand nombre de clubs amateurs et professionnels, n’a pas paraphé le texte.

Pour le président de la Ligue régionale de Thiès, ce consensus appelé à être réalisé à l’occasion des prochaines électorales prévues en début août doit permettre à l’équipe nationale de football d’aller chercher la victoire à la CAN prévue à partir de janvier 2022 au Cameroun.

Ce point figure parmi les dix-neuf recommandations du collège des
présidents de clubs lues lors de cette assemblée générale ordinaire organisée au centre technique Youssoupha Ndiaye de Guéréo, dans le département de Mbour.

En attendant, la prochaine AG élective du président de la Fédération sénégalaise de football, seul Mady Touré, président de Génération Foot a déclaré sa candidature.

Le président sortant, Me Augustin Senghor, récemment élu premier vice-président de la Confédération africaine de football, s’était engagé à ne pas briguer un nouveau mandat après sa réélection en 2017 pour un troisième mandat.

SD/AKS