Joyeuses retrouvailles entre les Lions et les supporters
APS
SENEGAL-SOUDAN-FOOTBALL-AMBIANCE

Joyeuses retrouvailles entre les Lions et les supporters

Dakar, 14 oct (APS) – Des milliers de supporters du Sénégal sont venus pousser leur équipe à la victoire, samedi soir, au stade Léopold-Sédar-Senghor, où les Lions ont largement battu le Soudan (3-0), pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019.

Une ambiance royalement festive et des supporters surexcités ! Les Lions ont reçu de leurs supporters le coup de pouce qu’ils étaient en droit d’attendre d’eux.

Sans bavure, dans leur fief dakarois, le stade Léopold-Sédar-Senghor, dont ils n’avaient pas foulé la pelouse depuis novembre 2017, le capitaine Cheikhou Kouyaté et ses coéquipiers ont noyé les Crocodiles du Nil.
 
Par ce succès, le Sénégal, empêché de justesse d’accéder aux huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie, renoue avec les succès, après avoir été tenu en échec par Madagascar en septembre.
 
Pour la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2019 prévue en juin-juillet au Cameroun, les Lions du Sénégal communient avec leurs supporters. Ces derniers sonnent la mobilisation depuis presque une semaine, en assistant massivement aux séances d’entraînement du sélectionneur national Aliou Cissé et de ses poulains. Sauf à quelques séances tenues à huis clos.
 
Samedi, la mobilisation est à son comble. Très tôt, depuis les premières heures de la journée, des supporters envahissent le stade Léopold-Sédar-Senghor, habillés, pour certains d’entre eux, aux couleurs nationales. Des milliers de jeunes tiennent à prendre part à cette rencontre qui s’annonce comme les retrouvailles entre les Lions et leur public.
 
Joyeux et très excités, les supporters ne cachent pas leur confiance de voir le Sénégal sortir victorieux de cette première étape d’une double confrontation programmée par la Confédération africaine de football à Dakar (samedi) et à Khartoum (mardi).
 
Peu à peu, le stade dakarois de 60.000 places fait quasiment le plein de supporters, au moment du coup d’envoi donné par l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema Weyesa, à 19 heures.
 
Galvanisés par son infatigable 12ème Gaindé, son club de supporters, et un plus que jamais bruyant ‘’Allez Casa’’, un autre club de supporters, les jeunes distillent une ambiance survoltée aux quatre coins du stade. 
 
Criant, tapant des mains, chantant à tue-tête et faisant flotter les drapeaux vert-jaune-rouge, ils déroulent une remarquable démonstration de force. Une ambiance à donner des frissons ou la chair de poule. 
 
Le public sénégalais communie avec son équipe pour une victoire à même de placer confortablement le Sénégal en tête de sa poule, qu’elle partage avec Madagascar, le Soudan et la Guinée Equatoriale.
 
La hargne des supporters est récompensée à la 16ème mn, lorsque M’Baye Niang fixe la défense soudanaise et effectue un centre repris par Pape Abou Cissé, le tout nouveau Lion qui signe le premier but du Sénégal (1-0). Son premier but en équipe nationale senior également.
 
Le public entre en transe lorsque, deux minutes plus tard, l’attaquant vedette des Lions, Sadio Mané, sert parfaitement Idrissa Gana Guèye. Libre de tout marquage dans la surface de l’adversaire, le joueur d’Everton (élite anglaise) inscrit le deuxième but (2-0).
 
Les poulains d’Aliou Cissé multiplient alors les attaques en direction des cages soudanaises, au plus grand plaisir des supporters qui applaudissent pour saluer, qui un geste technique parfaitement exécuté par l’attaquant de Liverpool, qui un exploit individuel de M’Baye Niang, une relance propre d’Alfred Ndiaye ou encore un débordement prometteur de Youssouf Sabaly.
 
Le tacle rageur de Racine Coly à la 83ème mn, sur un joueur soudanais, et les efforts généreux de Diao Baldé Keita sur l’attaque sénégalaise sont fortement appréciés du public.
 
L’ambiance reste des plus folles jusqu’à la fin de la première période, les supporters ne se laissant nullement distraire par le bref sursaut d’orgueil des Soudanais après le deuxième but du Sénégal.
 
Le coup de pouce des supporters fait mouche de plus belle lorsque l’attaquant de Rennes (France), M’Baye Niang, part seul vers les buts des Crocodiles du Nil pour mettre le troisième but (3-0) qui scelle définitivement la victoire du Sénégal.
 
Le stade entre en ébullition. La joie se lit sur tous les visages. Au coup de sifflet final, des supporters ragaillardis par cette large victoire saluent la prestation de leur équipe depuis les gradins. 
 
Avec trois points engrangés à Dakar, soit sept au total (+6), les Lions restent confortablement en tête de leur poule. En attendant le match retour à jouer mardi à Khartoum.


SK/ESF