Des dirigeants contestent le renouvellement au football spécifique
APS
SENEGAL-FOOTBALL-INSTANCE

Des dirigeants contestent le renouvellement au football spécifique


Dakar, 13 juil (APS) – Des dirigeants notamment ceux de l’Olympique de Ngor ont, dans un entretien avec l’APS, dénoncé l’organisation des renouvellements dans les instances du football spécifique (beach soccer et futsal).



"Nous n’avons été conviés à aucun renouvellement aussi bien au niveau de la ligue de Dakar que lors de l’assemblée générale ayant conduit à l’élection des représentants au Conseil d’administration de la Ligue de football amateur et au Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football (FSF)", a indiqué Amadou Diop représentant de l’équipe de Ngor.


"Comment peut-on organiser une assemblée générale sans convoquer l’équipe finaliste du
championnat du beach soccer dont je suis le représentant", a tempêté M. Diop qui a représenté le football spécifique à la FSF de 2009 à 2013.


"C’est un groupe de personnes qui ont décidé d’inviter leurs amis et de pourvoir aux postes électifs", a fustigé Amadou Diop, rappelant qu’il a déposé sa candidature au poste de représentant du football spécifique à l’AG de la FSF.


"Dans le mandat actuel 2013-2017, le football spécifique n’était pas représenté parce que ma candidature avait été rejetée par la Commission électorale", a rappelé le dirigeant qui se présente comme un expert de futsal.


Interpellé sur la question, le Secrétaire général de l’Olympique de Ngor, Abdoulaye Diaw a confirmé que son club n’a reçu aucune invitation à prendre part aux renouvellements des instances du football spécifique.


Du côté des dirigeants du football spécifique, on nie avoir voulu écarter des responsables.


"C’est quand même incroyable qu’une personne comme Amadou Diop puisse tenir ce genre de discours", a dit Ibrahima Ndiaye dit Chita, le Manager général des Lions du beach soccer relevant qu’il a été élu selon le même procédé.


"Aucun club n’est affilié à la Fédération en tant qu’équipe de beach soccer ou de futsal, nous avons procédé comme lors des précédentes assemblées générales en intégrant ceux qui s’activent", a rappelé l’ancien milieu de terrain international.


"En 2009, c’est nous qui avions présenté sa candidature et c’est par ce procédé qu’il a été comme représentant de notre discipline", a indiqué Chita, rappelant que ceux qui ont été élus sont légitimes et leur élection est légale.


"Nous avons élu Omar Guèye Ndiaye qui ne ménage aucun effort pour l’ancrage de la discipline", a-t-il dit rappelé, soulignant que l’ancien président de l’US
Ouakam (Oumar Guèye Ndiaye) n’a jamais voulu que ses efforts pour ce sport soient ébruités.


"Mais sérieusement doit-on continuer à ignorer une telle ressource humaine", s’est interrogé le "père" du beach soccer avant de répondre qu’il a été "envoyé au Comité exécutif par consensus" pour qu’il puisse continuer à se battre pour le rayonnement de cette discipline.


Une décision qui ne convainc pas Amadou Diop qui affirme qu’il va user de tous ses droits pour remettre en question cette élection qui selon "n’est ni légitime ni légale".


"L’assemblée générale du football spécifique ne peut qu’envoyer un représentant à l’AG de la Fédération qui a les prérogatives pour l’élire ou pas dans son Comité exécutif", a-t-il expliqué.


SD/PON