Des défenseurs africains sur le marché depuis le début de l’année
APS
SENEGAL-AFRIQUE-EUROPE-FOOTBALL

Des défenseurs africains sur le marché depuis le début de l’année

Dakar, 4 jan (APS) – Des défenseurs africains expérimentés, dont le Sénégalais Youssouf Sabaly, sont libres de signer avec le club de leur choix depuis le 1er janvier en raison de la non-prolongation de leur contrat avec des clubs européens.
 
Sabaly, âgé de 27 ans et membre de l’équipe-type de la CAN 2019, est à six mois de la fin de son contrat avec les Girondins de Bordeaux (France).

Le latéral droit est l’un des joueurs les plus utilisés par l’entraîneur des Girondins, Jean-Louis Gasset, qui pourrait se séparer de lui, les négociations en vue de la prolongation du contrat du Sénégalais étant jusque-là improductifs, affirme RFI sur son site Internet.
 
Le droitier formé au PSG peut bien jouer à gauche, comme lors de la CAN 2019, dont les Lions du Sénégal sont vice-champions.

L’Algérien Aissa Mandi (Betis Séville, Espagne), champion d’Afrique 2019, est dans la même situation. Il n’a pas réussi à prolonger son contrat.
 
Transféré de Reims au Betis en 2016, le défenseur algérien s’est rapidement imposé en Espagne. 
 
Taulier dans la défense du Torino, le Camerounais Nicolas Nkoulou, champion d’Afrique 2017, broie du noir dans le Calcio où il a perdu sa place de titulaire. Une situation qui arrive au mauvais moment pour le Lion Indomptable, âgé de 30 ans et passé par Marseille et Lyon avant de débarquer en Italie en 2017.
 
Le Marocain Romain Saïss, pourtant titulaire à Wolverhampton (Angleterre), n’a aucune assurance quant à la prolongation de son contrat, qui arrivera à terme dans six mois.

"Arrivé d’Angers en 2016, lorsque les Wolves évoluaient en Championship (D2 anglaise), Romain Saïss a progressé à l’image de son équipe, septième de la Premier League lors des deux saisons qui ont suivi sa montée", rappelle RFI. 
 
A 30 ans, le taulier de la défense des Lions de l’Atlas est parfois amené à jouer milieu défensif, en club aussi.
 
Loin des postes défensifs, l’attaquant malien Moussa Maréga, déjà très courtisé durant l’été dernier, est dans la même situation au FC Porto, un des cadors du football européen.

Encore dans les petits papiers de plusieurs clubs dont Marseille (France), Naples (Italie) et Tottenham (Angleterre), cet attaquant né en France, peut voir la liste de ses courtisans s’allonger.
 
Libre en juin prochain, quatre ans après son arrivée au FC Porto, Maréga est l’un des leaders de l’attaque du club lisboète où il "a toujours inscrit plus de 10 buts en championnat, et même 22 en 2017-2018".

Pour la saison 2020-2021, le Malien âgé de 29 ans en est à cinq buts pour 11 matchs. 

SD/ESF/BK