Décès de l’ancien gardien international Massata Diallo
APS
SENEGAL-FOOTBALL-NECROLOGIE

Décès de l’ancien gardien international Massata Diallo

Dakar, 22 déc (APS) - L’ancien gardien de but de l’US Gorée et de l’équipe nationale des années 1960, Massata Diallo, est décédé jeudi à l’âge de 79 ans, a-t-on appris vendredi, à Dakar.

Sociétaire de l’US Gorée, Diallo est entré dans la légende du football sénégalais lors de la finale de la Coupe nationale de 1967, contre le Foyer France Sénégal, actuel Jaraaf de Dakar.
 
"On jouait les dernières minutes du match quand il avait pris le ballon de son propre camp pour amorcer l’action qui a mené au but égalisateur", se souvient Yatma Diop, attaquant adverse.
 
"Personne n’avait compris, mais je peux vous assurer qu’il avait réussi à dribbler tous les adversaires venus le contrer avant de passer le ballon à un coéquipier, je pense Séga Cissé, qui n’a eu qu’à le pousser au fond des filets pour l’égalisation 1-1", raconte l’ancien attaquant international.
 
L’ancien président de l’ANPS (Association nationale de la presse sportive) Mamadou Koumé, "jeune spectateur à l’époque", avait vécu ces grands moments de football.
 
"Il avait amorcé l’offensive pour aller faire une passe décisive lors de la finale. Sa passe avait abouti au but égalisateur de l’US Gorée qui avait finalement perdu la rencontre 1-2 en prolongations", a confirmé l’ancien reporter sportif au quotidien Le Soleil.
 
Demba Thioye, l’ancien coéquipier du défunt, relève que Massata Diallo avait été ’’un très bon joueur de champ, un milieu de terrain’’.
 
"Certainement, les spectateurs et les adversaires étaient surpris de le voir amorcer cette offensive, nous autres qui le connaissions bien, nous savions ce qu’il faisait", a souligné l’ancien attaquant, selon lequel Diallo fut un footballeur de champ avant d’être un gardien de but.
 
"Oui, il a anticipé ce qu’on demande actuellement au footballeur moderne, savoir jouer du pied", note Yatma Diop, assurant que Massata Diallo était "très habile du pied".
 
Il fut dans le même temps "un bon gardien de but en dépit de sa taille", ajoute-t-il, avant de signaler que le défunt, comme la plupart des joueurs de sa génération, a milité au sein de son club à la fin de sa carrière en devenant "un encadreur émérite" qui a formé plusieurs footballeurs.
 
"Ces dernières années, on le voyait difficilement parce qu’il était très souvent à Touba où il sera d’ailleurs enterré ce vendredi", indique Yatma Diop.
 
SD/BK