D’Amara Baby à Ismaïla Sarr, la quête continue d’Aliou Cissé en attaquant excentré
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

D’Amara Baby à Ismaïla Sarr, la quête continue d’Aliou Cissé en attaquant excentré

Dakar, 24 août (APS) – Le sélectionneur national Aliou Cissé continue sa quête d’un attaquant excentré performant avec la convocation de l’ancien pensionnaire de génération Foot, Ismaïla Sarr, transféré au FC Metz (ligue 1 française).
 
Cette quête a d’ailleurs débuté avec la premiére convocation en juin 2015 d’Amara Baby, alors pensionnaire de l’AJ Auxerre (ligue 2 française)
 
L’ancien Auxerrois qui a rejoint le club de Charleroi (élite belge) en août 2015, avait été sélectionné pour la première fois lors de la première journée des éliminatoires de la CAN 2017 contre le Burundi.
 
Le natif du Blanc-Mesnil (France) avait joué quelques minutes sur la pelouse du stade Léopold Sédar Senghor où les lions ont gagné (3-1) face aux Burundais.
 
S’il n’a pas été régulier en sélection, il a tout de même été rappelé lors de la double confrontation contre le Niger (2-0 et 2-1) lors des 3-ème et 4-ème journée des éliminatoires de la CAN 2017.
 
C’est dans la même volonté de renforcer les flancs de son attaque, que le coach des lions Aliou Cissé avait sélectionné pour la même double confrontation contre le Mena du Niger, Chérif Salif Sané du Casa Sports (élite sénégalaise).
 
A l’époque, auteur d’un début de saison abouti avec le club fanion du sud du pays, l’excentré avait fait des misères aux défenseurs mexicains lors du match amical opposant cette équipe nationale à une sélection de footballeurs locaux sénégalais.
 
Si le Sénégal avait perdu 0-2, Chérif Salif Sané avait montré assez devant Aliou Cissé qui avait voyagé avec cette sélection locale lors de ce match joué aux Etats Unis d’Amérique pour pouvoir être appelé en équipe nationale A.
 
Si les deux premiers sélectionnés ont souvent été laissés à quai, ce n’est pas le cas de Diao Baldé Keita de la Lazio de Rome (élite italienne) sélectionné en même temps que Chérif Salif Sané pour la première fois contre cette même équipe du Niger.
 
Entré à deux reprises en cours de match aussi bien à Dakar qu’à Niamey, l’ancien pensionnaire de la Masia (l’académie du FC Barcelone) a été rappelé pour les matchs de mai et de juin (Rwanda et Burundi).
 
Titularisé contre le Rwanda en amical (2-0) en fin mai, il a signé une belle entrée ‘’pour une des meilleures rencontres du Sénégal sur le plan du contenu’’ selon Youssouph Dabo, le coach du Guédiawaye FC.
 
Mais malheureusement, l’ancien pensionnaire de la Masia, n’a pas eu le temps de continuer sur cette lancée pour le match éliminatoire de la CAN 2017 contre le Burundi, ayant été obligé de déclarer forfait à cause d’une blessure musculaire.
 
En bisbilles avec son club, l’attaquant excentré a été rappelé contre la Namibie (3 septembre) en même temps que le néo sociétaire du FC Metz, Ismaïla Sarr qui est un spécialiste du poste d’attaquant excentré selon les propres mots du sélectionneur national.
 
L’ancien pensionnaire de l’académie Génération Foot promue dans l’élite sénégalaise a confirmé son culot et sa pointe de vitesse lors de ses deux premières entrées en jeu en ligue 1 française.
 
Contre Lille (victoire du FC Metz 3-2), il a provoqué un penalty et une semaine plus tard contre le PSG (défaite 0-3), il n’a pas eu la même réussite mais il a osé tenter un grand pont sur le défenseur brésilien David Luiz.
 
Ces deux premières sorties de l’ancien international U23 doivent conforter Aliou Cissé qui l’avait sélectionné avant le démarrage de la ligue 1 française.
 
“Ismaïla (Sarr) est un joueur capable d’éliminer, d’être dans la vitesse, de centrer et de finir aussi. Ce poste-là, c’est son poste de prédilection. Quand on connait le poste où il évolue, qui est un poste où le Sénégal est en déficit, c’est important d’avoir un garçon comme ça. On en a bien sûr, Sadio Mané, Baldé Diao, Pape Aliou (Ndiaye) est capable de jouer là-bas aussi”, avait dit le sélectionneur national faisant le portrait-robot de l’ancien pensionnaire de Génération Foot.
 
Dans cette quête d’attaquants excentrés, on peut rappeler que son prédécesseur, Alain Giresse, avait fait appel à Henri Saivet qui avait pris part à la CAN 2015.
 
L’ancien Bordelais transféré en janvier dernier à Newcastle (relégué en D2 anglaise), a été prêté ce mercredi sans option d’achat à l’AS Saint-Etienne (élite française).
 
SD/ASB