Covid-19 : Les clubs peuvent refuser de libérer les joueurs lors des dates internationales
APS
AFRIQUE-MONDE-FOOTBALL

Covid-19 : Les clubs peuvent refuser de libérer les joueurs lors des dates internationales


Dakar, 6 fév (APS) – Le Bureau du Conseil de la FIFA a annoncé vendredi avoir maintenu la possibilité pour les clubs de pouvoir refuser de libérer leurs joueurs au profit des sélections lors des périodes internationales, en raison des mesures de quarantaine ou des restrictions de déplacement liées à la Covid-19.

’’Après avoir reçu des commentaires positifs de la part de la communauté du football’’, l’instance dirigeante a décidé dans un communiqué avoir prolongé ces mesures en vue des prochains matches internationaux ’’pour le football féminin et masculin’’.
 
Le Bureau avait pris pour la première fois, en août dernier, cette mesure, invitant en même temps à un compromis entre clubs, joueurs et sélections jusqu’en fin avril.
 
La Confédération africaine de football (CAF) a programmé pour le mois de mars les 5-ème et 6-ème journée des éliminatoires de la CAN 2021 prévue en janvier 2022 au Cameroun.
 
A cause de la Covid-19, les clubs ne sont pas obligés de laisser les internationaux à disposition des sélections comme les y oblige la réglementation en vigueur avant la pandémie.
 
Les clubs employeurs pourront conserver leurs joueurs si ’’une quarantaine d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée sur le lieu où est censé se disputer le match de l’équipe nationale du joueur ou sur le lieu du club de celui-ci à son retour’’, selon la Fifa qui a prolongé cette nouvelle réglementation jusqu’en fin avril.
 
La mise à disposition ne sera pas obligatoire non plus s’il ’’existe une restriction de voyage vers ou en provenance d’un des lieux précités’’.
 
Aussi, le bureau de la FIFA a prolongé les mesures adoptées l’an dernier ’’concernant l’enregistrement de joueurs’’ et leur permet de disputer ’’des matches officiels pour un maximum de trois clubs pendant une même saison’’.
 
SD/OID