Coupe de la CAF : Mbour PC invité à ne pas laisser jouer Berkane
APS
SENEGAL-MAROC-FOOTBALL-AVIS

Coupe de la CAF : Mbour PC invité à ne pas laisser jouer Berkane

De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo
 
Casablanca, 7 fév (APS) – L’équipe de Mbour Petite Côte, adversaire de RC Berkane en Coupe de la CAF ‘’doit refuser de subir le jeu’’ pour avoir un résultat lors de cette double confrontation, ont conseillé Ousseynou Thioune (Tanger) et Moussa Ndaw, chroniqueur à la radio Mars de Casablanca.
 
‘’Ce sera un danger immense que de vouloir attendre l’adversaire dans son camp, au contraire il faut aller le chercher dans son premier tiers pour stopper les relances’’, a expliqué Ousseynou Thioune, le milieu de terrain de Tanger, actuel 2-ème du championnat marocain.
 
‘’Berkane, c’est une équipe qui joue bien au ballon et qui essaie de sortir par derrière’’, a-t-il dit, rappelant que c’est une équipe bien organisée.
 
L’ancien milieu de terrain de Diambars indiqué qu’‘’après un début de saison difficile, ils [les joueurs de RC Berkane] sont en train de redresser la barre, à l’image de leur attaquant Ayoub El Kaabi (meilleur buteur du CHAN)’’. 
 
‘’En termes de moyens financiers et humains, il n’y pas photo, mais heureusement que le football n’est pas une réalité mathématiquement’’, a-t-il dit.
 
Le jeune footballeur, ancien de Diambars, estime qu’’’il faut respecter l’adversaire mais ne pas le craindre’’. 
 
Interpellé sur la même question, l’ancien attaquant du WAC, Moussa Ndaw, chroniqueur à la radio privée Mars, est d’avis que l’équipe de Mbour PC doit miser tout sur le match à domicile.
 
‘’L’équipe de Berkane ne se limite pas à El Kaabi, il y a aussi un bon attaquant burkinabé (Hassan Bandé), mais aussi un bon défenseur bosnien’’, a-t-il dit. Il estime que les clubs subsahariens sont démunis face aux clubs du nord de l’Afrique.
 
D’ailleurs, poursuit le vainqueur de la Ligue des champions avec le WAC en 1992, le Championnat d’Afrique des nations 2018 a confirmé un football africain à deux vitesses.
 
‘’Il y a un football local mieux organisé au nord de l’Afrique et un encore amateur en Afrique subsaharienne’’, a-t-il dit. Il a rappelé qu’il n’y avait que la Libye et le Soudan à avoir réussi à contrecarrer le Maroc lors de la 5-ème édition du CHAN 2018.
 
‘’Comme au Maroc, ces deux pays réussissent à garder leurs meilleurs joueurs jusqu’à un certain moment avant de les laisser après avoir gagné des titres’’, a-t-il dit, invitant Mbour PC à jouer sans complexe.

SD/ASG/ASB