CM 2018 : Pape Seydou Ndiaye ’’gardien de la foi’’
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

CM 2018 : Pape Seydou Ndiaye ’’gardien de la foi’’


Dakar, 5 avr (APS) – Pape Seydou Ndiaye, le portier international du Jaraaf (élite sénégalaise) qui a retrouvé l’équipe nationale en mars dernier, a assuré qu’il donnera tout ce qui est en ses possibilités pour prendre part à la Coupe du monde 2018 (14 juin-15 juillet).

 


"J’avais hâte de retrouver la Tanière et la cerise sur le gâteau est cette titularisation contre l’Ouzbékistan" a déclaré, dans un entretien exclusif avec l’APS, le gardien du club de la Médina.


"Oui, ça faisait un temps que le retour en sélection me trottinait dans la tête et je suis heureux et reconnaissant vis-à-vis du staff technique de m’avoir rappelé" a indiqué l’ancien gardien de la sélection olympique.


"Et en plus de m’appeler, j’ai eu l’occasion de jouer cette rencontre amicale" a rappelé Pape Seydou Ndiaye, évoquant sa titularisation contre l’Ouzbékistan (1-1).


"Au niveau confiance, je suis requinqué surtout après le Burkina Faso" a-t-il dit, faisant référence à sa faute de main qui avait permis aux Etalons d’égaliser (2-2) en septembre dernier.


L’ancien portier international, Khadim Faye qui est par ailleurs son préparateur, indique qu’il était important pour Pape (Seydou Ndiaye) de revenir dans les buts.


"Je peux vous assurer qu’il est revenu requinqué de ce stage" a estimé l’ancien portier international.


"Aujourd’hui, nous avons retrouvé un autre homme et un gardien en confiance qui va beaucoup apporter au Jaraaf dans la course aux premières places" a commenté Khadim Faye.


Après sa victoire 3-1 contre l’équipe de Mbour PC, l’équipe de la Médina a retrouvé la place de dauphin en ligue 1 sénégalaise à un point du leader, Génération Foot (33 points).


Pour Khadim Faye, le portier titulaire du Jaraaf était tellement bien dans son assiette qu’il est un candidat sérieux à une place dans les 23 pour la Coupe du monde.


"Je suis convaincu qu’il a marqué des points" a-t-il dit, soulignant que contre l’Ouzbékistan, il est apparu très serein et patron de sa défense.


"Ce n’était pas évident pour ce retour mais quand je l’ai vu contre l’Ouzbékistan, on sentait un portier sûr de sa force" a analysé l’ancien portier international, soulignant qu’il doit continuer à bosser et à croire en son étoile.

Pour les deux matchs amicaux, Aliou Cissé avait fait appel à quatre gardiens de but, Pape Seydou Ndiaye (Jaraaf), Khadim Ndiaye (Horoya AC, Guinée), Abdoulaye Diallo (Rennes, France) et Alfred Gomis (SPAL, Italie).


SD/PON