Mondial 2018 : Matar Bâ réaffirme le soutien de l’Etat envers Aliou Cissé et l’équipe nationale
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

Mondial 2018 : Matar Bâ réaffirme le soutien de l’Etat envers Aliou Cissé et l’équipe nationale

Saly-Portudal (Mbour), 04 oct (APS) – Le ministre des Sports, Matar Bâ, a réaffirmé mardi le soutien de l’Etat, de l’ensemble du gouvernement et du peuple sénégalais au sélectionneur Aliou Cissé et à l’équipe nationale du Sénégal en perspective du match de samedi contre le Cap-Vert, pour le compte des éliminatoires du Mondial 2018 en Russie.

M. Ba était à Saly-Portudal en compagnie du président de la Fédération sénégalaise de football (FSS), Me Augustin Senghor, pour soutenir et encourager les joueurs en regroupement en vue de la confrontation contre les Requins Bleus à Praia samedi prochain.

‘’J’étais venu livrer le message du chef de l’Etat à ces jeunes, consistant à leur dire d’aller jusqu’au bout de cette compétition et de se battre farouchement pour arracher la victoire et gagner les deux matches contre l’Afrique du Sud. Ce qui va nous assurer une qualification à la prochaine Coupe de monde’’, a soutenu Matar Bâ.

‘’J’ai trouvé un groupe soudé, un encadrement technique qui est en train de faire son travail. La fédération, sur le plan administration, a déjà fini ; il ne reste qu’à aller se battre pour gagner ce match’’, s’est-il félicité.

Il a rappelé que dans tout match, la victoire s’obtient au bout de l’effort. "Les matches en Afrique et ailleurs, il faut aller jusqu’au bout, il faut puiser très profond pour pouvoir arriver à gagner. Il faut un mental de fer, et pour ça, au niveau technique et individuel, on n’a pas de problème’’, a rassuré Matar Bâ.

‘’L’équipe du Cap-Vert ne laissera pas aussi cette chance passer, puisqu’elle va se battre jusqu’au bout. Mais, nous croyons à nos chances, parce que nous avons une situation favorable qui nous pousse à penser que nous devons arriver à une qualification’’, a expliqué le ministre des Sports.

D’après lui, le Sénégal a la chance de rejouer un match qu’il avait perdu il y a un an, car la FIFA a "fait des investigations et s’est rendu compte qu’il y a eu quelque chose qui n’était pas normal dans le déroulement’’ de la rencontre contre l’Afrique du sud. 

Interpellé sur les attaques et autres critiques vis-à-vis du sélectionneur national, Aliou Cissé, et de son équipe, le ministre des Sports estime que ‘’la réponse, c’est de faire mieux, de gagner et d’atteindre les objectifs du peuple sénégalais’’. 

"Aliou Cissé est assez solide pour faire face à cette pression qui n’est pas négative. Quand on te dit que ce n’est pas comme ça que tu dois faire, c’est pour te donner un signal. Même si tu crois que ce que tu fais est la bonne option, il ne fait pas faire la sourde oreille. Il faut plutôt essayer de faire le tri, prendre ce qui t’arrange et essayer d’aller de l’avant’’, a conseillé le ministre.

ADE/ASG