CM 2018 : les coups de pied arrêtés
APS
SENEGAL-COLOMBIE-FOOTBALL-REACTION

CM 2018 : les coups de pied arrêtés "bien préparés" par les Cafeteros (José Pekermann)

De l’un des envoyés spéciaux de l’APS : Salif Diallo

Samara (Russie), 28 juin (APS) - José Pekerman, sélectionneur de la Colombie, assure que la victoire de son équipe sur cette du Sénégal n’est pas le fruit du hasard, les Cafeteros ayant ’’beaucoup travaillé’’ selon lui les coups de pied arrêtés.

"Le Sénégal nous a beaucoup gênés notamment en première période mais comme nous avons beaucoup travaillé sur les coups de pieds arrêtés, on savait qu’une possibilité allait se présenter", a expliqué le technicien en conférence de presse, jeudi à Samara, peu après la victoire (1-0) de son équipe sur celle du Sénégal.
 
Cette victoire permet à la Colombie de terminer en tête du groupe H et de se qualifier pour les huitièmes de finale, en compagnie du Japon, qui a fini 2e à égalité avec le Sénégal mais avec un nombre moins important de cartons jaunes (4 contre 6), suivant la règle du fair-play.
 
"Je peux vous assurer que c’est loin d’être le fruit du hasard parce que le Sénégal a beaucoup gêné", a-t-il dit, faisant part de sa joie de voir son équipe accéder aux huitièmes de finale du Mondial.
 
Le Sénégal "aurait pu marquer notamment en première période", a indiqué José Pekerman, selon qui la poule H était "très équilibrée".
 
"Pour moi, le Sénégal a fait une belle Coupe du monde mais il se fait éliminer par la règle du fair-play", a-t-il précisé, non sans féliciter ses joueurs qui ont réussi à aller chercher cette victoire et la qualification.
 
"Je peux vous garantir que ce n’était pas facile mais les joueurs l’ont fait et je leur dis : +bravo", a insisté le sélectionneur colombien.
 
SD/BK