CM 2018 : Le poste de numéro 1 pas encore adjugé (Kalidou Cissokho)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

CM 2018 : Le poste de numéro 1 pas encore adjugé (Kalidou Cissokho)

Dakar, 6 juin (APS) – Khadim Ndiaye, le gardien de but du Horoya AC (Guinée) qui a "frappé un grand coup" lors des éliminatoires de la coupe du monde, n’est pas assuré d’être titulaire en Russie, a laissé entendre l’ancien portier international, Kalidou Cissokho.
 
"Aujourd’hui, seul Tony (Sylva), le préparateur des gardiens voire Aliou (Cissé) peut dire qui jouera", a déclaré à l’APS, l’ancien portier interpellé sur la question.
 
"Sur ses performances lors des éliminatoires, Khadim (Ndiaye) mérite de démarrer la compétition mais il faut rappeler que Diallo (Abdoulaye) était le titulaire", a rappelé l’ancien portier de la Jeanne d’Arc de Dakar.
 
"Le staff technique va suivre la préparation et se faire une idée pour savoir qui est prêt sur le plan mental, physique et technique avant de prendre sa décision", a soutenu l’ancien portier international titulaire d’une licence C de la Confédération africaine de football (CAF).
 
Pour Kalidou Cissokho qui, à la fin de sa carrière au FC Bakou (Azerbaïdjan), a embrassé celle de préparateur de gardiens de but, "personne" ne peut avancer actuellement qui des gardiens débutera contre la Pologne (19 juin).
 
"Diallo évolue quand même au très haut niveau et ça compte dans une compétition comme la coupe du monde où la plus petite erreur se paye cash", a relevé l’ancien portier qui a passé une saison sur le banc de Dakar Sacré Cœur comme préparateur des gardiens de but.
 
Kalidou Cissokho qui a pris part à la Coupe du monde 2002 rappelle que Tony Sylva ne jouait pas en club (AS Monaco) à l’époque.
 
"Cela ne l’a pas empêché de réussir une grande phase finale de CAN et de coupe du monde", a-t-il rappelé.
 
Khadim Ndiaye, le portier du Horoya AC, a assuré avec brio l’intérim lors de la blessure du Rennais Diallo notamment contre le Cap-Vert. Il avait réussi des interventions décisives ayant permis aux Lions de garder leur cage inviolée.
 
L’ancien gardien de la Linguère de Saint-Louis a refait le même coup à Polokwane (Afrique du sud) où il a sorti des balles chaudes au cours de cette rencontre qui a permis aux Lions de valider leur qualification à Russie 2018 (14 juin au 15 juillet).
 

SD/OID/ASB