CM 2018 : L’Afrique du Sud veut mettre tous les atouts de son côté pour battre le Cap Vert
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-PERSPECTIVE

CM 2018 : L’Afrique du Sud veut mettre tous les atouts de son côté pour battre le Cap Vert

Dakar, 30 août (APS) – L’équipe sud-africaine, 2-ème du groupe D à égalité de points avec le leader, le Burkina Faso (4 points), veut mettre tous les atouts de son côté pour remporter son match de vendredi contre celle du Cap Vert en match comptant pour la 3-ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018.


Stuart Baxter, le sélectionneur britannique des Bafana-Bafana a obtenu des autorités de faire voyager directement ses internationaux expatriés de leurs clubs au Cap Vert.

"Nous avons remarqué qu’il est plus intéressant de leur permettre de rejoindre directement le lieu de la rencontre au lieu de faire un tour en Afrique du Sud et de s’envoler avec le reste", a expliqué sur le site officiel de la Fédération sud-africaine de football (SAFA), le technicien britannique, ancien entraîneur de SuperSport United (élite sud-africaine).

"En prenant un vol direct, ils auront plus de fraîcheur", a-t-il expliqué, soulignant que sur le papier les Bafana-Bafana sont favoris de la rencontre contre les Requins Bleus. "Mais honnêtement, je m’attends à une rencontre difficile", a-t-il dit, s’empressant d’ajouter qu’avec une bonne approche, l’Afrique du Sud peut s’en sortir.

Au sujet des Requins Bleus qui n’ont encore marqué aucun point, le sélectionneur sud-africain a estimé qu’"ils n’ont rien à perdre" et joueront sans pression au cours de cette rencontre.

Pour se donner tous les moyens, le ministre sud-africain des sports, Thulas Nxesi a voyagé mardi avec le groupe composé des joueurs évoluant dans le championnat local.

"Nous souhaitons la bienvenue et nous le remercions pour ce soutien", a indiqué le président de la Fédération sud-africaine, Danny Jordaan, relevant que c’est une "belle démonstration de solidarité et de patriotisme".

Dans sa réponse, le ministre sud-africain a indiqué que "cette équipe a besoin du soutien de l’ensemble de son peuple". "Le succès de l’équipe sud-africaine a un impact direct sur la cohésion sociale et la construction de l’unité nationale", a relevé le ministre sud-africain des sports.

"L’objectif, c’est d’aller prendre le maximum de points et pour cela, cette équipe nationale a besoin de tous les soutiens", a insisté le ministre des sports dont les propos ont été repris par le site de la SAFA.

Depuis 2002, l’Afrique du Sud ne s’est pas qualifiée sur le terrain en phase finale de la Coupe du monde. Elle a pris toutefois part à l’édition 2010 qu’elle a abritée sur son sol et l’actuel président de la SAFA, était à l’époque, président du Comité d’organisation pour cette première Coupe du monde tenue sur le sol africain.


SD/PON