CM 2018 : Diomansy Kamara appelle les Lions à éviter la pression de la dernière journée
APS
SENEGAL-AFSUD-FOOTBALL-AVIS

CM 2018 : Diomansy Kamara appelle les Lions à éviter la pression de la dernière journée


Dakar, 6 nov (APS) – L’équipe du Sénégal qui sera opposée à celle de l’Afrique du Sud vendredi en éliminatoire de la Coupe du monde 2018, doit se donner les moyens d’un résultat positif à Polokwane pour éviter toute pression du résultat lors du dernier match prévu à Dakar, le 14 novembre, a estimé Diomansy Kamara, l’ancien attaquant des Lions.



"Avec le potentiel que nous avons, tout doit être fait pour avoir un très bon résultat le 10 novembre (vendredi) afin de s’éviter toute pression pour la manche retour", a dit à l’APS, l’ancien attaquant, actuel consultant à la chaîne française, Canal Plus.


En cas de victoire lors du prochain match, le Sénégal validera son billet pour la phase finale de la Coupe du monde 2018.


Diomansy Kamara qui sait d’avance que "ce sera une rencontre difficile", souligne toutefois que le Sénégal dispose du potentiel pour faire déjouer n’importe quel adversaire.


"En Afrique du Sud, les Bafana-Bafana qui ont encore des chances de qualification, ne calculeront pas et le contexte de ce match rejoué, aura tendance à les motiver davantage", a estimé l’ancien attaquant des Lions.


"Mais si c’est justement face à une équipe qui va jouer ses chances à fond que le Sénégal est redoutable", a relevé l’ancien attaquant qui a évolué en Italie, en Angleterre et en Turquie.


"De toute manière, il faut jouer pour éliminer l’Afrique du Sud dès le match de vendredi", a-t-il suggéré.


Toutefois, il faudra être prudent, a ajouté l’ancien attaquant qui indique que "cette équipe a montré suffisamment de qualités contre le Burkina Faso pour ne pas la laisser emmagasiner beaucoup plus de confiance".


"Ils m’avaient bluffé contre les Burkinabés avec un jeu rapide et très efficace", a rappelé le consultant.


Pour se qualifier à la phase finale de la Coupe du monde, l’Afrique du Sud (4 points) doit gagner ses deux rencontres contre le Sénégal (8 points) des 10 et 14 novembre.


Dans l’autre match, le Burkina Faso (6 points) recevra le 14 novembre le Cap Vert (6 points - 2) à Ouagadougou. Ces deux équipes, même si elles n’ont pas leurs destins entre les mains, restent toujours en course pour la qualification.


SD/PON