CM 2018 : Des anciens appellent à la vigilance contre les Requins Bleus
APS
SENEGAL-CAPVERT-FOOTBALL

CM 2018 : Des anciens appellent à la vigilance contre les Requins Bleus


Dakar, 2 oct (APS) – D’anciens internationaux sénégalais ont tenu, dans des entretiens récents avec la presse nationale, à mettre en garde les Lions contre les Requins Bleus du Cap Vert qui, selon eux, font partie des sélections africaines montantes, en dépit de leur élimination de la CAN 2017.
 



"Le Cap Vert, c’est l’équipe qui peut faire mal, elle mérite du respect au vu de ce qu’elle a démontré ces dernières années", avait dit à l’APS Amara Traoré, l’ancien attaquant et sélectionneur national au sujet du premier adversaire des Lions dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 dans le groupe D.


Dans un entretien récent avec le quotidien sportif, Stades, l’ancien sélectionneur national a confirmé ses propos indiquant que les Requins Bleus sont une équipe coriace et difficile à manier.


"Et jusqu’ici, ils ont la même approche et la même philosophie", a dit Amara Traoré qui avait, sur le banc de la sélection locale, battu 1-0 le Cap Vert en match amical international en 2011.


"Ils nous avaient causé beaucoup de problèmes", s’est souvenu l’ancien sélectionneur au sujet de cette rencontre amicale qui s’était décantée dans les derniers instants avec un but de Mame Biram Diouf, suspendu pour le match du samedi 8 octobre à cause d’un cumul de cartons jaunes.


D’ailleurs, l’ancien sélectionneur national invite les Lions à soigner les coups de pieds arrêtés qui peuvent être la solution au cours de ce match.


Interrogés par Stades, Diomansy Kamara et Ferdinand Coly ont abondé dans le même sens.


Ancien attaquant des Lions et actuel Consultant de Canal Plus, Diomansy Kamara estime que ce match sera loin d’être une promenade de santé au vu de la rivalité entre les deux sélections.


Ancien arrière droit des Lions, Ferdinand Coly qui a pris part au Mondial 2002, appelle les Lions à se méfier de tous les concurrents de la poule D.


Sur le Cap Vert, Coly rappelle que "cette équipe cap-verdienne a fait partie en un moment des cinq meilleures sélections africaines. Cela n’est pas le fait du hasard".


"S’ils y sont arrivés, c’est parce qu’ils ont beaucoup travaillé. Ils ont un football qui a évolué. Ce n’est plus l’équipe d’il y a dix ans. Les joueurs ont de la qualité technique et athlétiquement, ils n’ont rien à envier aux autres", a-t-il par ailleurs ajouté.


SD/PON