CM 2018 : Benni McCarthy appelle les supporters sud-africains à la patience
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-PERSPECTIVES

CM 2018 : Benni McCarthy appelle les supporters sud-africains à la patience

Dakar, 19 oct (APS) - Benni McCarthy, l’ancien attaquant vedette sud-africain, a appelé les supporters des ’’Bafana-Bafana’’ à faire preuve de patience avec leur équipe nationale, qui va disputer un match jugé crucial contre les Lions du Sénégal, le 10 novembre prochain, dans le cadre des éliminatoires du Mondial 2018.
 
"Les Sud-Africains vont très vite en besogne, ils n’ont aucune patience", a dit l’ancien attaquant reconverti entraîneur, dans des propos rapportés par des médias locaux.
 
McCarthy dit avoir été marqué par les nombreuses critiques contre Stuart Baxter, le technicien anglais des "Bafana-Bafana", après la double défaite (1-2) contre le Cap Vert.
 
"Maintenant, voilà que la même équipe est arrivée à battre (3-1) largement le Burkina Faso", a-t-il fait observer, rappelant que cette rencontre s’était jouée sans les fans qui avaient pratiquement boycotté la rencontre jouée au FNB stadium de Johannesburg.
 
L’ancienne star des "Bafana-Bafana" se dit convaincu que le technicien britannique dispose des capacités pour conduire très loin l’équipe sud-africaine.
 
"Les gens qui l’ont pointé du doigt ont oublié qu’ils ne juraient que par lui quelques mois plus tôt (en juin), quand il était allé gagner le Nigeria à Uyo (éliminatoires de la CAN 2019)", a rappelé l’ancien attaquant international.
 
"Le football demande beaucoup de patience surtout quand on a une équipe jeune", a souligné McCarthy, selon qui les techniciens ont besoin de temps pour mettre en place leur philosophie de jeu.
 
"Et il faut du temps pour que ça passe au niveau des joueurs", a-t-il fait valoir, estimant qu’il ne peut être demandé à un technicien qui vient d’arriver un titre de champion et une qualification en Coupe du monde.
 
"Stuart Baxter est sur la bonne voie mais il faut reconnaître que ce n’est pas évident ces éliminatoires de la Coupe du monde", a insisté Benni McCarthy, disant garder toujours espoir pour une qualification sud-africaine au prochain Mondial.
 
Avec (4 points) au compteur, l’Afrique du Sud est obligée de remporter ses deux prochaines rencontres (10 et 14 novembre) contre le Sénégal (8 points) pour se qualifier à la Coupe du monde 2018.
 
Il reste encore trois tickets à prendre en Afrique, après la qualification du Nigeria et de l’Egypte à l’issue de la 5-ème et avant dernière journée des éliminatoires.
 
La Fédération sud-africaine de football (SAFA) a revu largement à la baisse, de 100 rands (environ 4100 francs) à 30 (1230 francs), les tickets pour le match contre le Sénégal, dans l’objectif de mobiliser un plus grand nombre de supporteurs.
 
Selon le quotidien The Sowetan, contre le Burkina Faso, après avoir fixé les billets d’entrée à 100 rands, la SAFA a été obligée de diminuer de moitié leur prix pour faire venir le public.
 
Mais en dépit de cet effort, les Bafana-Bafana, largement vainqueurs des Etalons du Burkina Faso, 3-1, avaient joué dans un stade du FNB stadium de Johannesburg peu garni.
 
SD/BK