CM 2018 : Aliou Cissé gagne l’avant Afrique du Sud-Sénégal
APS
SENEGAL-AFSUD-FOOTBALL-COMMENTAIRE

CM 2018 : Aliou Cissé gagne l’avant Afrique du Sud-Sénégal


Dakar, 3 nov (APS) – Le sélectionneur national, Aliou Cissé a gagné une première bataille dans l’avant Afrique du Sud-Sénégal du 10 novembre avec le retour sur les terrains de son leader technique, Sadio Mané, ce jeudi.


Alors que la plupart des observateurs étaient dubitatifs ou pensaient carrément à un coup de bluff du sélectionneur national qui l’avait sélectionné alors que l’on disait out pour six semaines, voilà que le club anglais est obligé d’annoncer son retour.


Ce vendredi en conférence de presse, Jürgen Klopp, l’entraîneur de Liverpool (élite anglaise) qui fait partie de ceux ayant entretenu le flou autour du retour de son attaquant, mise sur le retour de l’international sénégalais pour le match de samedi contre West Ham.


"Il s’est entraîné jeudi pour la première fois avec l’équipe une, il semblait très, très bien. Nous verrons ce que nous ferons avec lui. Jeudi, il semblait prêt à disputer 20-25 minutes mais nous devons attendre de voir comment son corps va réagir", a dit le technicien allemand.


 


Et pourtant, le même avait confirmé le 10 octobre dernier que l’attaquant sénégalais devait rester six semaines pour revenir sur les terrains, soit vers la dernière semaine du mois de novembre, ce qui lui aurait privé des deux matchs contre l’Afrique du Sud du 10 et 14 novembre.


Ce qui paraissait quasi impossible ou aurait pu se révéler une chausse-trappe pour le sélectionneur national est devenu un atout maître pour le technicien ayant anticipé le retour sur les terrains de son numéro 10.


A ce niveau, Aliou Cisssé semble avoir bien retenu la leçon après avoir été confronté au même problème avec son attaquant Moussa Sow qui évoluait l’année dernière à Fenerbahçe (Turquie).


Déclaré forfait pour la rencontre contre l’Afrique du Sud en novembre 2016, Sow était revenu plus tôt que prévu se payant le luxe de marquer un but d’anthologie contre Manchester United en Ligue Europa.


Rares étaient ceux qui avaient cru à la version du coach national qui avait expliqué avec parlé avec le meilleur buteur français en 2011 qui avait lui-même déclaré qu’il ne pouvait pas être de la partie.


En prenant les devants pour le cas Sadio Mané, il a bien anticipé et surtout il s’est entouré de toutes les garanties en soulignant en conférence de presse, avoir eu le joueur qui l’avait certifié qu’il serait apte pour les deux rencontres.


En tant qu’ancien footballeur professionnel, il sait les batailles que les footballeurs africains doivent mener pour se mettre à la disposition de leurs sélections nationales en dépit de la réglementation internationale en leur faveur.


Et dans ce bras de fer avec les Reds, le sélectionneur national a eu un allié de taille, Sadio Mané qui sait l’importance de cette double confrontation pour le devenir du football national et pour lui-même dans sa quête de trophée individuel.


Comme le Ballon d’or africain 2017.


A l’image de son coéquipier à Liverpool, l’Egyptien, Mohamed Salah qui a impacté largement sur le retour des Pharaons en Coupe du monde, Sadio Mané sait qu’on attend qu’il élève son niveau et qu’il porte la Tanière.


Et en dépit de "l’étonnement" du board des Reds et des médias anglais qui avaient lancé des cris d’orfraie après sa sélection, Sadio Mané est de retour.


Du côté sénégalais où beaucoup étaient accroché au bulletin médical de l’enfant de Bambaly (sud), c’est un grand ouf de soulagement et surtout beaucoup de crédit pour le sélectionneur national qui en sort renforcé.


Aliou Cissé qui avait déjà débroussaillé la voie en allant remporter une importante victoire (2-0) contre les Requins Bleus à Praia, ira à Polokwane (Afrique du Sud) avec des voyants au vert.


Mais, il sait qu’avec tous les atouts en mains, il devra attendre que tout soit confirmé sur le terrain à Polokwane, le 10 novembre ou quatre jours plus tard à Dakar au stade Léopold Sédar Senghor.


SD/PON