CAN U20 : Les Juniors invités à ne se fixer aucune limite (dirigeant)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

CAN U20 : Les Juniors invités à ne se fixer aucune limite (dirigeant)


Lusaka (Zambie), 7 mars (APS) – L’équipe nationale des moins de 20 ans, qualifiée en demi-finales de la CAN de sa catégorie et à la Coupe du monde, ‘’doit élever davantage son niveau de jeu et ne se fixer aucune limite’’, exhorte le chargé des compétitions de jeunes à la Fédération sénégalaise de football, Mbaye Diouf Dia.


‘’Les Juniors ont réussi une belle performance en se retrouvant en demi-finale d’une CAN et en Coupe du monde, ce n’était pas évident. Maintenant, il ne faut se fixer aucune limite’’, a dit à l’APS Mbaye Diouf Dia, présent en Zambie où se joue la compétition continentale.


La phase finale de la CAN junior (26 février-12 février) jouera ses demi-finales ce mercredi avec Zambie-Afrique du Sud, à Lusaka et à Ndola avec la rencontre Sénégal-Guinée, jeudi.


Revenant sur le déroulement de cette compétition, Mbaye Diof Dia a indiqué que ce n’était pas gagné d’avance de prendre part à cette phase finale.


‘’Rappelez-vous que de grandes nations africaines de football chez les jeunes comme la Tunisie, le Ghana et le Nigeria ont échoué à la porte de la phase finale’’, a déclaré M. Dia, qui est par ailleurs président de Mbour PC (élite sénégalaise).


En phase finale, le Mali qui a été champion 2015 des moins de 17 ans et demi-finaliste de la CAN junior en 2015, a été éliminé en ne gagnant aucun match, a-t-il fait observer, saluant la performance réussie par les Juniors sénégalais.


‘’Maintenant, il faut rester concentré et s’armer de la même force de caractère’’, a-t-il dit. Il exhorte les Juniors à écrire leur part d’histoire dans le football national qui cherche à gagner un trophée continental.


‘’Quand on voit le match qu’ils ont sorti contre l’Afrique du Sud (4-3) et contre le Cameroun (2-0), il y a des raisons d’espérer qu’ils ont de la marge et qu’ils peuvent encore élever leur niveau de jeu’’, a-t-il commenté.


‘’C’est l’ensemble du peuple sénégalais qui les exhorte à aller de l’avant’’, a-t-il indiqué. Il estime néanmoins que le match contre la Guinée sera très difficile.


‘’Ce sera un derby zonal, il ne se joue pas, il se gagne’’, a insisté le président de MPC. Il sollicite les prières de l’ensemble du peuple sénégalais pour amener cette génération 2017 au sacre continental, dimanche 12 mars.


SD/ASG