CAN U17 : Les Lionceaux ont raté leur entrée en matière (Diomansy Kamara)
APS
SENEGAL-FOOTBALL-SELECTION

CAN U17 : Les Lionceaux ont raté leur entrée en matière (Diomansy Kamara)

Dar-es-Salam, 26 avr (APS) – L’équipe du Sénégal des moins de 17 ans, éliminée dès le premier de la CAN de sa catégorie alors qu’on l’attendait au sommet, s’est compliquée la tâche en ratant son entrée en matière dans la compétition, a analysé Diomansy Kamara, membre de la Commission technique de la compétition qui prend fin ce dimanche à Dar-es-Salam (Tanzanie).
 
"Contre le Maroc, on a réussi à bien revenir, mais l’entrée a été très moyenne", a indiqué l’ancien attaquant des Lions, estimant que les Lionceaux ont peut-être surjoué.
 
"Lors de leur 2-ème sortie, ils ont mené au score, eu des occasions, mais ils ont laissé la Guinée revenir", a rappelé l’ancien attaquant international.
 
Il a affirmé que le tournant de la compétition a eu lieu lorsque les Lionceaux n’ont pas pu prendre l’avantage, alors qu’ils jouaient en supériorité numérique contre cette équipe de Guinée.
 
"Pourtant, ils ont eu 2 à 3 fois l’occasion de scorer et quand ils sont passés à côté et que les deux équipes sont revenues à égalité numérique, les choses ont tourné en leur défaveur", a-t-il expliqué.
 
Il a relevé qu’au moment où la Guinée, qui a pourtant fait beaucoup d’efforts, a su retrouver son second souffle, le Sénégal a reculé et a plié face à cet adversaire.
 
"A ce niveau, on retrouve la même friabilité mentale, alors que le Cameroun a joué en infériorité contre l’Angola en demi-finale mais a su tirer son épingle du jeu", a-t-il dit. C’est peut-être aussi parce que les attentes ont été tellement fortes que le Sénégal s’est beaucoup vu trop beau, a-t-il avancé.
 
"Entre les qualifications et les tournois, tout le monde voyait le Sénégal très haut à la CAN U17 mais à la première grande difficulté, toutes les certitudes et la sérénité acquises se sont envolées", a-t-il regretté.
 
"C’est une bonne leçon à apprendre pour tous les dirigeants et entraîneurs qu’en football, ce n’est jamais les meilleurs qui gagnent toujours", a-t-il commenté, appelant toutefois à ne pas brûler cette génération.
 
"La déception est certainement très grande, mais il y a tellement de qualité dans ce groupe, qu’ils doivent pouvoir rebondir dans les années à venir dans les autres équipes nationales", a-t-il estimé. 
 
Cette équipe a besoin d’être accompagnée et protégée et ce ne serait pas une surprise si on retrouvait des joueurs de cette génération dans les prochaines sélections nationales, a prédit Diomansy Kamara.

SD/ASG/ASB