CAN de beach soccer : le défenseur du Jaraaf Mamadou Sylla réussit ses débuts
APS
SENEGAL-SPORTS

CAN de beach soccer : le défenseur du Jaraaf Mamadou Sylla réussit ses débuts

Saly-Portudal, 26 mai (APS) - Le défenseur du Jaraaf Mamadou Sylla dit n’avoir pas eu du mal à se familiariser avec le terrain sablonneux, lors de la victoire du Sénégal sur la Tanzanie, aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de beach soccer (3-1), mercredi, à Saly-Portudal (ouest).
 
"J’habite à côté de la plage. Je m’entraîne, je joue souvent au beach soccer", a rappelé le défenseur international.
 
Sylla a été éliminé dimanche dernier des demi-finales de la Coupe de la CAF, avec le Jaraaf de Dakar, par le Coton Sport de Garoua (Cameroun).
 
Auteur de deux buts contre la Tanzanie, il rappelle avoir joué trois éditions de la CAN de beach soccer.

Le défenseur du Jaraaf ne cache pas sa passion pour le football de plage. "Et c’est pourquoi, je n’ai pas hésité un seul instant lorsque la sélection nationale a fait appel à moi", a-t-il dit.
 
Mamadou Sylla avoue avoir beaucoup souffert lors du match contre la Tanzanie, sur le plan physique, même s’il n’a pas du mal à se familiariser avec le terrain. C’était son premier match officiel de beach soccer.
 
"J’ai marqué deux buts, mais je ne suis pas en pleine possession de mes moyens. Le beach soccer demande beaucoup d’aptitudes sur le plan physique", a réagi le défenseur du Jaraaf, attaquant de l’équipe nationale de beach soccer du Sénégal.
 
L’élimination du Jaraaf (0-1 et 2-1) aux demi-finales de la Coupe de la CAF résulte de faibles performances de ses attaquants, selon Sylla.
 
"Nous n’avons pas réussi à convertir nos nombreuses occasions. C’est vraiment regrettable", a-t-il reconnu, ajoutant : "Au fur et à mesure que les matchs se suivaient, on voyait qu’on n’était pas inférieurs à nos adversaires."
 
Le Jaraaf ne s’est pas du tout opposé à la sélection de son défenseur en équipe nationale de beach soccer, selon l’entraîneur Ngalla Sylla.
 
"Il a la technique et l’expérience des matchs de haut niveau", a souligné le sélectionneur de l’équipe sénégalaise de football de plage en parlant encore de Mamadou Sylla.

Mozambique-Ouganda et Sénégal-Maroc sont les affiches des demi-finales de la CAN de beach de soccer qui se joue depuis dimanche à Saly-Portudal, à quelque 80 km de Dakar.

La finale s’y déroulera samedi prochain.


SD/ESF/BK