CAN 20I9 : Les Aigles du Mali ne se privent pas de rêver
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-REACTIONS2

CAN 20I9 : Les Aigles du Mali ne se privent pas de rêver


Suez (Egypte), 25 juin (APS) – L’équipe du Mali, victorieuse d’entrée de la Mauritanie (4-1) ne veut pas se fixer de limite dans cette CAN, bien qu’elle soit consciente de son absence de la liste des favoris à la victoire finale, ont laissé entendre des joueurs et dirigéants de l’équipe.

’’Nous avons l’ambition de soigner notre entrée dans la compétition et c’est réussi de la plus belle des manières avec cette belle victoire’’, a commenté le jeune attaquant Falaye Sakho, soulignant que l’ambition c’est d’aller le plus loin possible dans la compétition.

 
’’Nous sommes une jeune équipe mais nous ne sommes pas là pour faire du tourisme’’, a t-il assuré.
 
L’attaquant Moussa Djénépou a salué la belle entrée en matière du Mali qui permet de voir venir la suite de la compétition.
 
’’En gagnant le premier match, il y a forcément la confiance qui va s’installer dans le groupe’’, a dit le jeune attaquant qui a quitté le Standard de Liège (Belgique) pour Southampton (Angleterre) à la fin de la saison.
 
Mais en dépit de cette large victoire, le Mali refuse de s’emballer, a ajouté l’attaquant malien, soulignant que leur mot d’ordre est d’y aller ’’étape par étape’’.
 
’’Nous ne sommes pas venus en touristes parce que tout un pays est derrière nous’’, a-t-il averti.
 
Le Manager général, Fousséni Diawara, qui a joué les CAN 2002 et 2004 ne dit pas le contraire, soulignant que la victoire d’entrée conforte les choix du sélectionneur national, Mohamed Magassouba.
 
’’Nous avons bien travaillé pendant le stage pour être prêts le jour J’’, a-t-il dit, soulignant la nécessité de garder les pieds sur terre.
 
’’Les gros ont du mal mais, c’est normal en début de compétition’’, a-t-il assuré relevant que tout n’a pas été parfait au cours de la victoire contre la Mauritanie.
 
Fousséni Diawara estime que les Aigles doivent soigner le début de match et être concentrés pendant toute la durée des rencontres, le niveau de la compétition étant très relevé.
 
’’Avec le bon état des pelouses, la marge d’erreur doit être réduite sous peine de devoir le payer cash’’, a-t-il averti, indiquant que le Mali, avec sa jeune équipe, veut aller le plus loin possible.
 
’’Il y a des équipes qui peuvent être considérées comme favoris de la compétition comme l’Egypte, le Sénégal et le Nigeria’’, a-t-il souligné, rappelant que 75% de l’équipe malienne joue sa première Coupe d’Afrique des Nations séniors. 
 
’’On ne peut pas avoir la prétention de dire qu’on va jouer la finale ou les demi-finales mais l’appétit vient en mangeant’’, a-t-il par ailleurs ajouté. 
 
SD/OID/AKS